La modification en-cours de la météo met en danger les êtres humains et l’environnement

chemtrails (1)

La modification en-cours de la météo met en danger les êtres humains et l'environnement

 

Communiqué de presse : Marvin Herndon – Traduction : Ciel voilé

San Diego, le 14 juillet 2016 – Dans tous les Etats-Unis, au Canada et dans d’autres pays occidentaux, les cieux d’un bleu clair azur appartiennent au passé. Souvent à présent, notre ciel est teinté d’une brume blanche venant des particules émises par les traînées d’avion. Elles se transforment rapidement en nuages artificiels, pulvérisées en brume, parfois assez épaisses pour transformer un ciel sans nuage en couverture nuageuse.

Qu’est-ce qui est ainsi pulvérisé ? Quelles pourraient être les conséquences de tels épandages sur la santé humaine et sur l’environnement ? Les autorités se taisent.

Dans un article scientifique publié dans “Aux frontières de la santé publique”, le scientifique et géologue Marvin Herndon présente trois éléments indépendants de preuves montrant que la principale substance pulvérisée dans l’air est de la cendre volante de charbon. La cendre volante de charbon est une substance si toxique qu’il est interdit de la rejeter dans l’air par les cheminées de centrales à charbon. Ces particules ultra-fines – moins de 2,5 microns – se mélangent à l’air que nous respirons. Inhalées elles se fixent en profondeur dans nos poumons.

Herndon écrit : “ Les liens documentés entre la pollution aux particules fines PM2,5 et la santé publique s’appliquent aussi aux cendres volantes de charbon pulvérisées dans l’air, et qui ont la même taille. Cela comprend l’augmentation des admissions en hôpitaux, la morbidité et la mort prématurée, la baisse du poids à la naissance, l’inflammation des poumons et le diabète, le risque de maladie cardiovasculaire, le cancer du poumon, le risque d’AVC, la maladie d’Alzheimer, l’augmentation de l’asthme, des problèmes rénaux chez les hommes âgés et la baisse de la fertilité masculine.

La cendre volante a la propriété de libérer de l’aluminium sous une forme chimiquement mobile ( libre) par l’eau et l’humidité du corps, cela peut avoir des conséquences graves et variées sur la santé humaine et l’environnement, incluant des implications dans les maladies neurologiques, la réduction de la fertilité masculine, des perturbations neurologiques chez l’abeille et d’autres animaux et l’affaiblissement du biota.

La cendre volante de charbon a la propriété de libérer des métaux lourds et des éléments radioactifs quand elle est en contact avec l’humidité du corps, ce qui peut avoir des conséquences graves et variées sur la santé humaine : y compris cancer, maladies cardiovasculaires, diabètes, maladies respiratoires, AVC, et autres.”

De plus, l’auteur a remarqué que le méth

yle de mercure toxique et les hydrocarbures chloro-fluorés qui endommagent la couche d’ozone, pourraient être produits par certains types de pulvérisations troposphériques qui déposent dans l’environnement de la cendre volante de charbon à partir de la combustion du kérosène des avions. La vérification expérimentale constitue une garantie.

L’auteur conclut que d’un point de vue géophysique, la cendre volante de charbon pulvérisée dans la troposphère réchauffe l’atmosphère, empêche la chaleur émise par la Terre de partir vers l’espace, retarde les pluies, ce qui peut artificiellement élever les pressions atmosphériques qui peuvent bloquer des fronts entrants, et par la suite aboutir à des situations de sécheresse.

Le but de cette activité secrète est inconnu de la communauté scientifique et du public. Le temps est venu pour la communauté scientifique et spécialement la science de l’environnement et les services de santé publique de comprendre qu’une multitude de substances toxiques sont pulvérisées dans l’air que les gens respirent dans beaucoup de pays du monde et que cela affecte négativement presque toute vie sur terre.

Herndon, J. M.: Human and Environmental Dangers Posed by Ongoing Global Tropospheric Aerosolized Particulates for Weather Modification. Frontiers in Public Health, 30 June 2016.

Article: http://journal.frontiersin.org/article/10.3389/fpubh.2016.00139/full

Source:

J. Marvin Herndon, Ph.D.

Transdyne Corporation

Email: mherndon@san.rr.com

Website: http://www.NuclearPlanet.com

http://www.cielvoile.fr/2016/07/la-modification-en-cours-du-temps-met-en-danger-les-etres-humains-et-l-environnement.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Laisser un commentaire

*