L’ATTENTAT DE NICE : L’ŒUVRE DES SATANISTES ! (PAR LAURENT GLAUZY)

dieu et sata

L’attentat de Nice n’est pas l’œuvre d’un musulman mais certainement celle d’un homme sous contrôle mental dirigé pour offrir un sacrifice de masse à la révolution « française », autre sacrifice de masse. (Cf. « Illuminati : de l’industrie rock à Walt Disney, les arcanes du satanisme » sur le contrôle mental)

L’attentat de Nice se déroule donc 227 (2 + 2 + 7 = 11) ans après la révolution « française » qui engendra 2 millions de mort, selon les plans des francs-maçons génocidaires.
Dans mon dernier livre UNE ELITE SATANISTE DIRIGE LE MONDE, je mentionne que les élites occultes et les mages associent les chiffres 7 et 11 pour réaliser leurs œuvres :
Page 173, j’expose : « Dans The Equinox, Aleister Crowley écrivait que l’on considère 77 (7×11) comme un pouvoir magique dans la perfection. Dans Le livre des mensonges écrit par Aleister Crowley, le mage sataniste mentionne au 77e chapitre que « 77 est le nombre de Laylah (Lailah) ». Or Laylah est considéré dans le Talmud et la mythologie juive comme l’« ange » de la nuit. 77 s’écrit en hébreux « Ayin Zayin » (OZ). Dans Le livre des mensonges, le nombre 77 est compris dans ce chapitre comme la force rédemptrice. »

Donc, l’attentat de Nice se déroule jour pour jour 227 (11) ans après le 14 juillet 1789.
14 juillet (7) est : 14 (2×7) + 7 = 777
L’attentat de Nice associe parfaitement – comme beaucoup d’autres attentats que je mentionne dans mon dernier ouvrage – les chiffres 7 et 11.
Nous retrouvons la même logique quand Bush annonça pour la première fois le Nouvel Ordre Mondial à l’ONU. C’était le 11 septembre 1990, soit 11 ans jour pour jour avant les attentats des Tours jumelles, le 11 septembre 2001.

2 comments

Laisser un commentaire

*