Alité pendant 1 an sous morphine, cet ado n’était pas fou, contrairement à l’avis médical

lime
source : http://lachainedevv.com/alite-pendant-1-an-sous-morphine-cet-ado-netait-pas-fou-contrairement-a-lavis-medical/

http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20160712.OBS4549/maladie-de-lyme-yannick-15-ans-interne-en-psychiatrie-par-erreur.html

 

Un adolescent a passé 1 an allongé sur un lit d’hôpital, le corps paralysé, sous perfusion de morphine 24h/24. Les médecins avaient diagnostiqué une maladie psychiatrique, et pensaient le soigner en l’internant avec une bonne dose d’antidépresseurs.
Yannick Schraen n’arrivait plus à se tenir debout, ni à se servir de ses jambes, de ses bras, ni même à s’assoir.
Cela avait commencé par une sorte de grippe, en octobre 2013. Au bout de 3 semaines, Yannick n’arrivait plus à marcher à cause des douleurs musculaires devenues trop fortes. Ses parents le conduisent alors à l’hôpital.
Les séjours s’enchaînent, les symptômes empirent (nausées, brûlures, poussées de fièvre, paralysies, escarres, photophobie…).
Les médecins répètent que « c’est dans la tête, ça va se régler », et veulent même interdire les visites aux parents, jugés nuisibles à la santé psychologique de leur fils. A la fin, Yannick a perdu 16 kg ne pesant plus que 29 kg.
Par hasard, un soir les parents tombent sur un documentaire de France 5 : « Quand les tiques attaquent ». Ils décident d’envoyer son dossier médical à Lyme sans frontières.


Une loi pour mieux diagnostiquer la maladie de... par francetvinfo

Laisser un commentaire

*