Sa femme tuée à Nice, il en réchappe : « On raconte tout et n’importe quoi »

nice victime

Stéphane Erbs, ici dans sa maison à Cessieu (Isère), a été violemment percuté par le camion le 14 juillet à Nice et sa femme Rachel a été tuée.   Photos Le DL/Jean Francois SOUCHET et DR

Stéphane Erbs, patron de l’entreprise Compagnie multi technique (CMT), installée à Décines, et habitant de Cessieu, dans le Nord-Isère, a été gravement blessé lors de l’attentat terroriste de Nice. Il y a perdu sa femme Rachel.

Il dit son dégoût, plus que sa colère, Stéphane Erbs. Des hommes politiques, tous.

« Ils ont envoyé à la fourrière toutes les voitures des familles de victimes du parking de l’hôpital pour l’arrivée du président ! Il est resté cinq minutes, a fait trois photos avec des blessés, il est reparti. Et la ministre de la Santé ! Elle n’a pas levé la tête, pas dit bonjour, pas adressé le moindre mot de soutien. » Il parle récupération. « Si, comme l’affirme Christian Estrosi, l’événement présentait un risque, il devait prendre ses responsabilités, l’annuler. »

 

Encore une fois, on voit la manipulation des médias et de nos politiques, la reprise des actes et gérer la terreur des événements… l’image qu’ils donnent et les objectifs qu’ils ont sont le principal pour eux !

Gérer dans la peur, le K.O et la division à toujours été une arme…

 

 

 

quelques sources : http://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/07/25/sa-femme-tuee-a-nice-il-en-rechappe-on-raconte-tout-et-n-importe-quoi

Laisser un commentaire

*