L’opérateur SFR télécoms veut supprimer un tiers de ses effectifs, soit 5000 postes d’ici la fin 2017

sfr

 

L’opérateur télécoms veut supprimer un tiers de ses effectifs, soit 5000 postes d’ici la fin 2017.

Il cherche à obtenir l’accord des organisations syndicales dans les prochains jours.

Quand les fournisseurs millionnaires mettent au chômage des milliers de personnes pour plus de bénéfices.

Quand les lobbys et les politiques ne font plus les lois pour le peuple…

 

 

Laisser un commentaire

*