HUILE DE PALME… LE MASSACRE CACHE POUR UN PLAISIR EPHEMERE …

HUILE DE PALME

QUAND LORS DE VOS ACHATS, VOTRE CHOIX DEVIENT UNE ARME !

SAUVER DES MILLIONS DE VIES OU PAS ?

AGISSEZ !

Il y a des guerres qui ne disent pas leur nom. Celle que livrent les industriels aux populations indigènes de Kalimantan (la partie indonésienne de Bornéo) en fait partie.

Pour produire des agrocarburants ou saturer en graisses les biscuits et les chips, ils ont entrepris de ravager la forêt pour y faire pousser le palmier à huile.

En Indonésie, la déforestation représente 1,8 million d’hectares par an soit un terrain de foot toutes les 15 secondes !

Les ravages sont considérables. D’ici à 10 ans les orangs-outans auront purement et simplement disparu. A l’inverse, les rats pullulent en se nourrissant des fruits des palmiers. Les planteurs ont fait venir des cobras d’Afrique du sud pour les manger !

C’est tout un écosystème basé sur les ressources forestières qui est aujourd’hui en péril. L’environnement est détruit et les hommes qui y vivaient, expulsés.

Mais face à la machine de l’agro-industrie, des populations locales résistent et nous les soutenons.

L’huile de palme en bref

Ingrédient clé de nombreux produits alimentaires et cosmétiques, l’huile de palme est l’huile comestible la moins chère au monde, et aussi l’une des plus consommées.

La production mondiale d’huile de palme est amenée à croître en raison de la forte demande des pays émergents, comme l’Inde ou la Chine, et de la dépendance accrue envers les agrocarburants, notamment dans les pays européens.

Aujourd’hui, rien n’est fait pour contrôler les dégâts environnementaux causés par le développement de la production industrielle d’huile de palme. Pourtant, la destruction des tourbières et des forêts tropicales en Indonésie, premier producteur mondial, montre bien qu’il existe un lien entre huile de palme et déforestation.

L’Afrique, berceau originel du palmier à huile, est désormais au centre de toutes les convoitises des multinationales de l’agroalimentaire.

DES PETITIONS SONT SUR LE NET.

DES ARTICLES…

MAIS A CHACUN DE FAIRE SON CHOIX LORS DE SES ACHATS ET DE S’INFORMER…

Laisser un commentaire

*