il n’est plus nulle part indiqué « yaourt » sur les Paniers de Yoplait ! et c’est pas tout !!!

panir-yoplait

CHAQUE JOUR DES PREUVES DES ARNAQUES, MENSONGES DES INDUSTRIELS QUI FONT PASSER L’ARGENT ET LE MENSONGE AVANT LA SANTÉ !

 

Cherchez partout sur l’emballage, il n’est plus nulle part indiqué « yaourt » sur les Paniers de Yoplait. Il est vrai que ce qu’il y a dedans n’a plus rien à voir avec du yaourt, et ne mérite que l’appellation de : « spécialité laitière à l’arôme artificiel de fruit », écrite en caractère minuscule :

Sur les forums, les consommateurs s’accordent à dire qu’un des produits qui s’est le plus dégradé, en dehors des Princes, est la Danette. [4]

Il y a les Mars aussi : la nouvelle recette de Mars appelée Cœur fondant, introduite en 2007 soi-disant « afin de s’adapter aux nouvelles demandes des consommateurs » [5], a perdu 16 % de son poids, mais est restée au même prix.

 

 

C’est comme les pizzas de supermarché qui étaient autrefois faites avec du fromage et qui sont maintenant recouvertes de « préparation fromagère ». On imagine la « mama » avec toutes les éprouvettes dans la cuisine.

 

Les personnes qui n’ont plus mangé de biscuits Prince depuis les années 1980 seront tout étonnées de la texture des Princes nouvelle génération : ils s’émiettent, ne nourrissent pas, ressemblent à du polystyrène expansé et sont beaucoup plus sucrés.

De fait, les Princes actuels sont beaucoup plus légers qu’avant, et les ingrédients ne sont plus les mêmes : avant l’été 2008, le célèbre paquet de Prince LU pesait 330 g. À la rentrée, suivante, il ne pesait plus que 300 g, mais coûtait toujours le même prix. [3]

Le chocolat qui, jadis, touchait les bords, ne forme plus qu’un petit rond à l’intérieur à peine plus grand qu’une pièce de 2 euros.

Sur le paquet, il n’est d’ailleurs plus écrit « Prince au chocolat »… mais au « goût chocolat ».

Jouer avec la taille

Danone a imaginé une stratégie assez rusée pour ses crèmes dessert :

Vendus par quatre, les pots de crème vanille ou chocolat pèsent 125 g. Vendus par douze ou par seize, ils ne pèsent plus que 115 g. « Réduire les portions, c’est réduire l’impact en termes de calories », explique Danone.

Autrement dit : « On vous arnaque… mais c’est pour votre bien ! Cela vous évite de trop manger de nos produits qui sont mauvais pour votre santé. »

Le pot de Jockey de 1 kg ne pèse plus que 850 g, les 4 petits pots de 100 g ne pèsent plus que 90 g.

Les nouvelles crèmes Mont-Blanc soi-disant avec « encore plus de saveur » sont devenues immangeables. Ne reste que du sucre, du colorant et de la farine pour épaissir.

Poisson pané : où est le poisson ??

Quand j’étais petit, ma maman me faisait parfois du poisson pané (avec les yeux dans le coin). Je me rappelle très nettement que, lorsque je « l’ouvrais », je voyais des sortes de lamelles comme dans du vrai poisson. Ce n’est plus le cas aujourd’hui où seules des raclures de poisson sont agglomérées pour faire ce genre d’aliment.

Les « croquettes » de poisson de mon enfance, qui étaient rectangulaires, ont en outre été remplacées par le format « bâtonnet » permettant de mettre proportionnellement beaucoup plus de panure… et moins de poisson.

Autres « astuces » de l’industrie agro-alimentaire

  • Les barres de céréales style Grany ont considérablement « maigri ». Elles flottent dans leur emballage qui, lui, est resté identique.
  • Ce n’est pas parce qu’un fromage a une forme de fromage de chèvre (cylindre, pyramide…) qu’il est fait avec du lait de chèvre ! Beaucoup de fromages de chèvre sont en fait fabriqués à partir de lait de vache aromatisé au chèvre.
  • Pour la plupart des marques, l’eau minérale est passée de 1,5 l à 1,25 l, l’eau Saint-Amand est passée à 1 l, la Badoit à 0,75 l.
  • Le sucre en poudre, qui s’était toujours vendu au kilo, est aujourd’hui conditionné dans des sachets en plastique aux couleurs chatoyantes. C’est bien plus pratique pour verser le sucre, il y a un bouchon… mais il n’y a plus que 750 g de sucre dedans.
  • Il n’y a plus que 16 dosettes de café au lieu de 18 dans les paquets L’Or intense de Carte Noire… mais l’apparence du paquet et le prix sont restés les mêmes.

Nestlé et les consommateurs dyslexiques

Vous connaissez la dyslexie, un problème qui se répand dans la population où les gens confondent et échangent des lettres.

Il faut croire qu’un as du marketing de Nestlé a eu l’idée d’exploiter cette faille.

La tablette Nestlé Noir Dessert, qui existait depuis 1971, est passée brutalement en 2013 de 250 g à 205 g, un véritable « trompe-l’œil ». Mais l’avantage pour Nestlé est double : économiser sur le chocolat, et surtout vous obliger à en acheter deux puisque les recettes traditionnelles sont faites pour 250 g de chocolat ! Génial, tout simplement.

Le chocolatier Côte d’Or n’a pas fait mal non plus. Les plaquettes de chocolat Noir Orange 70 % de cacao ont subi une discrète modification en 2014 : l’image (avec l’orange) était toujours la même. Mais le « 70 % » avait disparu. Il faut pratiquement une loupe pour s’apercevoir, dans la liste des ingrédients, qu’il n’y a plus que 56 % de cacao.

Les emballages : des économies qui coûtent cher à l’environnement

Sous prétexte de « garder la fraîcheur » de vos biscuits, la plupart sont désormais rangés par deux sous film plastique.

Sachant que ces sachets sont eux-mêmes dans une barquette en plastique, elle-même dans une boîte en carton, elle-même emballée dans un film plastique… vous remplissez votre poubelle pour huit malheureux biscuits, tandis qu’on vous serine sur Arte qu’il faut « lutter contre le gaspillage » pour protéger la planète.

Les pots de rillettes Bordeaux Chesnel sont, avec leur fond plusieurs étages, leur double fond, leur couvercle multidimensionnel et leur épaisse couche de gras blanc (saindoux), des chefsd’œuvre d’illusionnisme. Vous achetez un pot qui, extérieurement, semble toujours avoir la même taille. Mais la quantité de rillettes a fondu.

 

 

Un lecteur repenti « balance »

« J’ai assumé des responsabilités au niveau direction générale d’une grande marque de produits pour la maison et ces pratiques sont courantes.

Exemple, un produit pour laver la vaisselle à la main se compose essentiellement d’eau, d’un agent nettoyant à base de détergent ou de teepol (le produit actif, qui est le plus cher dans la formule), d’un colorant et d’un parfum associé (le colorant jaune sera associé au citron par exemple, le vert à une senteur pin…).

Pour lancer un nouveau produit, le fabricant va doser largement l’agent qui lave et dégraisse vraiment. Les consommateurs vont trouver génial ce produit qui dégraisse bien. Une fois fidélisé, le fabricant économise sur la formule en diminuant progressivement le détergent.

Les plus vicieux vont jusqu’à introduire un agent moussant qui ne coûte quasiment rien, mais donne à la ménagère l’impression que son produit « marche«  toujours !

Autre truc : autrefois, les flacons ménagers étaient ronds et contenaient un litre. On les aplatit et réduit à 75 cl. Il y a plus de place sur l’étiquette visible (le facing) pour vanter la qualité du nouveau produit ! Plus efficace encore, le flacon de forme « goutte d’eau«  qui donne l’impression visuelle qu’il y a plus de produit dedans, à cause de l’effet loupe.Signalons enfin les paquets de mouchoir carrés, qu’on nous a vendus en nous expliquant que le nouveau format « entrait mieux dans la poche« .Moins encombrant, certes, mais avec 9 mouchoirs au lieu de 12 auparavant, et une taille plus petite qui oblige à les jeter plus vite. »

source

Santé Nature Innovation ( abonnez vous !)

61 comments

Cet article vient de plusieurs medecins, chercheurs et spécialistes de la nutrition etc…
c’est une recherche très sérieuse, Dossiers de Santé & Nutrition.
nous pouvons vérifier que les paquets changent souvent de look pour être plus petit avec un effet plus grand sans que le prix baisse,
dans les yaourt les fromages on voit de plus ne plus de produits dérivés, « spécialité laitière à l’arôme artificiel de fruit », écrite en caractère minuscule.
nous voyons de plus en plus de sucre et produits additifs au lieux de produits naturels.
Nous ne faisons pas d’articles pour attirer du monde, et ne mettons pas d’article non reconnus.
Nous faisons au maximum pour l’information juste et censurée puisse être accessible à tous !
nous vous conseillons de relire l’article en entier.
merci à vous de votre participation.

Il reste que le titre de votre article donne une information erronée, puisque l’on trouve écrit la mention « Yaourts sucrés aux fruits » écrite sur la boîte.
N’hésitez pas à reconnaître cette erreur, ne pas le faire serait contre-productif vis à vis du message que vous souhaitez communiquer.

Votre article est très intéressant, mais servir une cause noble ne vous permet pas de dire n’importe quoi.
Ne rationaliser pas vos propos en disant « les scientifiques le disent » : CITEZ VOS SOURCES !
Vous souhaitez apportez des exemples, apportez également des preuves !

Vous vous voulez objectif ? SOYEZ OBJECTIF : N’apportez pas de jugement de valeur, les faits s’en chargeront !

C’est en respectant ces quelques règles que des mouvements comme les vôtres serviront les consommateurs.

Merci pour votre engagement,
Maxime

« Cet article vient de plusieurs medecins, chercheurs et spécialistes de la nutrition etc…
c’est une recherche très sérieuse ». FAUX. Ou alors, citez vos sources. Vous faites de la désinformation, vous mentez encore plus que les industriels que vous entendez dénoncer.

Vous êtes bien en faveur des industriels etc malgré toutes les arnaques qui existent.. on se demande que faites vous dans la vie ?
nous avons deja repondu que l’article vient de Santé Nutrition nature.
nous n’avons rien a cacher et mettons toujours les sources des articles.
Nous sommes bénévoles et ne gagnons rien , pas comme les industriels, big pharma etc qui mentent et mettent nos vies en danger !
nous sommes la pour informer !
si vous avez des sujets nous serions ravis de les avoir pour partager.
merci a vous.

Bonjour,
Sur cette phrase : « La tablette Nestlé Noir Dessert, qui existait depuis 1971, est passée brutalement en 2013 de 250 g à 205 g, un véritable « trompe-l’œil » », je suis en TOTAL désaccord…
Cuisinant de temps en temps, cette tablette de chocolat fait, et a TOUJOURS fait 205 grammes ! Il existe peut-être des tablettes à 250 grammes, mais ce que vous avancez la est faux !
Tout le reste de votre article est désormais plein de doutes pour ma part… Je n’y crois plus… dommage….
Antoine

Cet article vient de plusieurs medecins, chercheurs et spécialistes de la nutrition etc…
c’est une recherche très sérieuse, Dossiers de Santé & Nutrition.
nous pouvons vérifier que les paquets changent souvent de look pour être plus petit avec un effet plus grand sans que le prix baisse,
dans les yaourt les fromages on voit de plus ne plus de produits dérivés, « spécialité laitière à l’arôme artificiel de fruit », écrite en caractère minuscule.
nous voyons de plus en plus de sucre et produits additifs au lieux de produits naturels.
Nous ne faisons pas d’articles pour attirer du monde, et ne mettons pas d’article non reconnus.
Nous faisons au maximum pour l’information juste et censurée puisse être accessible à tous !
nous vous conseillons de relire l’article en entier.
merci à vous de votre participation.

Comme Antoine et Mandoline, je ne suis pas d’accord concernant le chocolat Nestlé. Pour moi, les tablettes sont passées de 200gr à 205gr ! Ayant remarqué cela avec ma soeur, nous avons envoyé un mail au service client pour en demander la raison (nous ne voyions pas à quoi pouvait correspondre ces 5gr supplémentaires). Nestlé nous a répondu qu’ayant remarqué que les consommateurs aimaient croquer un carreau pendant qu’ils cuisinaient, et afin qu’il ne manque pas de chocolat pour la recette (qui sont généralement faite pour 200g !), ils avaient ajouté un petit supplément.
Alors je veux bien que les grandes marques se fichent du consommateur, je veux bien croire qu’ils cherchent sans cesse à économiser au détriment de la qualité et même de la quantité, je veux même bien croire que je suis peut-être naïve de les croire quand ils me donnent cette raison, mais enfin quand même…

vous savez qu’ils vous mentent, qu’ils changent la qualité des produits, qu’ils économisent par tout moyen, qu’ils trompent…
mais vous faites encore confiance et douter de ce que l’on vous démontre ?

on sait bien que les industriels mentent, mais étant donné que vous mentez également dans votre titre et dans certaines énonciations, ça revient au même … nous ne sommes pas moutons au point de croire ni les industriels ni tout ce qui se trouve sur votre page … et arrétez de dire « Cet article vient de plusieurs medecins, chercheurs et spécialistes de la nutrition » citez les, vous n’en serez que plus crédible. Après cela nous pourrons soutenir votre juste combat. Cordialement.

La différence est que les industriels font des millions sur le dos des consommateurs par le mensonge.
Notre site est bénévole !
Cet article à été fait par Innovation Nature; les sources sont en bas de pages.
C’est une association de médecins, spécialistes etc..
Notre site est totalement bénévole, on fait un devoir de citoyen, informer, allons aux manifestations, rencontrons des gens, etc.. afin de faire passer un message et ouvrir les esprits pour ce qui se passe dans le monde…
Le pire pour nous n’est pas les heures sans compter gratuites que l’on fait… mais que certaines personnes même avec les preuves, en sachant ce qui se passe, sachant que les industriels sont la pour faire de l’argent avant tout, que la santé n’est plus leur problème … font encore confiance ou croient qu’ils le font sans le savoir, par erreur, ou pour notre bien etre…
il est temps de se reveiller.. de savoir consommer, informer, et s’unir !

Je prècise que je suis anti-marque et n’achète pas de produits industriels… Au lieu de tous vous plaindre, faites comme moi ! Le parc citron de dégraissé plus et en plus Ç’est bourré de produits chimiques ? Utlisé du vinaigre blanc à la plaçe, faites votre lessive vous même.. Ça marche bien mieux et Ca coute 10 fois moins cher.. Et vous N »engraisserez plus les marques avec votre argent …

Pareil ! Cuisinant beaucoup, j’ai été surprise par la tablette de 250g de Nestlé dessert ! je n’en ai jamais vu de ce poids … et je reste également dans le doute du coup pour le reste de l’article. C’est bien dommage, parce que ces pratiques de changement de poids sont véridiques … je me suis déjà enervé devant les paquets de grandes marques de riz qui ne font plus 1kg mais 900g …

Bonjour, excusez moi mais je ne suis pas d’accord! Je cuisine des gâteaux au chocolat avec cette tablette depuis environ 7 ans et j’avais choisi au départ cette tablette justement parce que contrairement à celles de supermarchés elle ne faisait pas 150 ou 200g mais bien 250g. Et je vous assure ne pas être dyslexique! Et jusqu’à ce que je vois cet article, je n’avais jamais reverifié l’information! Je viens de regarder dans mon placard et quelle déception quand je vois écrit en petit derrière 205g… 😔

Il y a 3 ans environ, j’achetais des yaourts/crèmes dessert(je ne me rappelle plus depuis je n’en achète plus) dont le contenant faisait 50 g. Mon souvenir était que c’était mon « 50 g »(marrant hein). Pendant quelques semaines impossible d’en trouver dans les rayons et hop… je les retrouve… j’allais en prendre mais là je dis à ma mère : « Ils ont diminué ». Je regarde : 40 gr par pot. Dégoûtée j’ai arrêté d’en manger et j’ai même oublié le « nom » du produit.
Une autre affaire, cela fait des mois que je mange la compote « veloutée » à l’abricot d’Andros… là, depuis 2 semaines, je n’arrive plus à finir le paquet…. ils ont rajouté des TONNES de sucre, le produit a perdu de son attrait.
Ces dernières semaines, j’ai de plus en plus de mal à manger des desserts du commerce. Je pense que je vais me remettre à refaire mes propres desserts.

Merci pour cet article ! J avais moi même remarqué tous ces changements mais j ai douté de ma mémoire , mais en effet les industries nous ont démontrés maintes fois leur malhonnêté et leur magouilles, par contre il est désolant de voir à quel point certaines personnes sont naïves et stupides au point de refuser de voir la vérité en face , à savoir ; que le marketing c est l art et la manière de nous faire croire tout et n importe quoi , oui pour vendre ils mentent

Vous omettez les Carambars ! Avant, le Carambar « standard », caramel, c’était… du caramel ! Sucre, eau et jus de citron. C’était le seul bonbon pas chimique et je les achetais pour cette raison. Depuis quelques années, qu’est ce qu’on trouve dans la composition du Carambar? De l’huile de palme… Du gras et en plus, du mauvais !

Je me corrige, c’est pas de l’huile de palme, mais de coprah et en plus, voilà le reste des ingrédients :

« Sirop de glucose, LAIT écrémé concentré sucré, sucre, graisse de coprah totalement hydrogénée, cacao fortement dégraissé, sel, arômes. »

Je rappelle qu’avant, c’était : sucre, eau, citron. Qu’on me dise en quoi y a besoin de lait, de graisse, de sel, d’arômes… dans le caramel. D’ailleurs, ça n’en est plus…

SI j’ai bien compris, les changements ont eu lieu lors du rachat de Carambar par Cadbury…

ce qui devrait être interdit c’est de prétendre
que cela ce fait que depuis les années 2012……………
mais pour ce qui est des arnaques elles existes
et ça depuis très longtemps et dans tous les domaines
que ce soit ..Alimentaire ….textile….. Industriel……et morale ………

Bon bon bon…venant de faire mes courses je tiens à préciser une chose :
Les « yaourts » allégés de chez Taillefine sont estampillés spécialités laitières avec édulcorants. Les Panier de Yoplait normaux sont bien des yaourts…et c’est écrit dessous…

Allez faire un tour dur Google pattern, vous pourrez ainsi voir les brevets déposé par les groupes agro alimentaires (ou n’importe quel brevet déposé par n’importe qui)

Cherchez des choses comme yahourt dans lait… Il me semble que c’est Lactalis ( a vérifier!) qui le possède.

Ca explique un peu les prix du lait… Si c’est trop cher, ils sont en mesure de s’en passer

les carrés de sucre de canne de saint louis, sont dorénavant intitulés « morceaux bruns ». et je découvre qu’au lieu de sucre de canne brut ou presque, j’achète une « spécialité au sucre de canne », composée de sucre de canne blanc, et de caramel ordinaire de sucre de canne roux pour colorer. En fait je payais plus cher pour avoir du sucre blanc coloré en roux !

Nous les Anglais sont étonnés de ne pas pouvoir acheter du sucre ‘brun’ en France – un pays qui a tant d’association avec les pays producteurs du sucre (et du rhum…) J’étais dégoutée de constaté que le sucre vergois (?) n’était que du sucre blanc colorié). Nous avons des vrais sucres de tous sorts en Angleterre (et le poids qui va avec !)

Chez nous il y a pas mal de protection des consommateurs et je crois que le paquet ‘grande taille’ ne peut pas couter proporteionellement plus étant une taille hors production normale comme vous pouvez constater ici en France. POWER TO THE PEOPLE !!!

Ce qui est très inquiétant dans c’est que l’on altère la qualité de notre nourriture pour faire des économies, tué son consommateur à feu doux pour avoir plus de sous dans sa poche…la tournure des choses ces dernières années fait vraiment peur 😱

On va tout prendre en photo alors lol !
Tous les produits, toutes les marques des grands groupes agissent comme ça… On baisse la qualité et/ou la quantité, mais on ne baisse pas le prix. Ca sert à rester compétitif, à toujours gagner plus.On a mis sur le dos du passage à l’euro une pseudo flambée des prix mais c’est faux. Quand on regarde le prix des produits de base à franc/euro constant, y a pas de changement. En revanche, le changement se fait sur ce que vous dénoncez ici. Sauf que ça se voit difficilement… Plus facile de faire croire que c’est la faute à l’euro..

Lol euh je veux bien que tu sois d’accord avec l’article, mais dire qu’on ne s’est pas fait royalement entuber par la plupart des commerces lors du passage à l’euro, faut pas exagerer.. Y’avait qu’à mettre les pieds dans une boulangerie ou dans un cinéma après le changement de monnaie pour se rendre compte qu’il y’avait un petit problème de conversion.

Pour les yaourts qui n’en sont pas (Activia par exemple) j’ai resolu le problème en faisant mes propres yaourts a partir d’un yaourt achete directement au producteur. Pour le sucre en poudre on a toujours la possibilité d’acheter le moins cher, sous emballage papier qui lui fait bien 1 Kg. En regle generale on se fait moins arnaquer en achetant des produits basiques, des marques anciennes moins mediatisées, plutot que les productions des grands groupes internationaux. Mais on se fait avoir quand meme: par exemple le sachet de levure de certaines marques distributeur coute semble t il moins cher que celui d’Alsa,mais il ne pese que 9 ou 10 g alors que celui de la grande marque contient 11 g. Pour faire un gateau, cela n’a pas grande importance mais pour le vendeur…

Bonjour, Élise Lucet l’a très bien expliqué dans le dernier Cash Investigation, la technique n°1 de ces Grands groupes Alimentaire est de METTRE LE DOUTE sur 1 point précis pour discréditer tout l’article … En utilisant carrément des Scientifiques ou comme je vois ici des (faux ?) consommateurs 🙂 très fort, dans notre société où l’on nous ment sur pleins de choses, quoi de plus facile …

j’ai pensé comme vous : les Antoine , les Pfff les mandolines sont des envoyés de Danone ou de Nestlé. Combien ont-ils gagné pour avoir joué les bons petits soldats ????
La réduction des portions au prix antérieur est avéré.Le Paic citron qui ne dégraisse plus rien, c’est avéré. Les Yoplait farci de sucre , c’est avéré . Consommateur ( trice) soyez vigilants, ils ne pourront pas continuer à nous tromper si on lit les emballages. Prenez-vous en mains boycottez les produits qui ont les plus scandleusement perdu du poids !

Ce n’est pas les produits qui ont perdu du poids qu’il faut boycotter, il faut tout simplement boycotter toutes les grandes marques… Regardez pr exemple la composition des produits discount de chez Lidl par exemple, vous verrez qu’ils sont bien moins truffés d’additifs… Et en ce qui concerne les produits ménagers, il suffit de préparer soi même sa lessive, et tous les produits de ménage peuvent être remplacès par vinaigre, cristaux de soude et savon noir entre autre.. Et ça coute 10 fois moins cher..

Quand ils diminuent la taille des contenants, c’est. Pour stocker plus dans les camions. Diminuer le nombre de rotation. Le côté santé est un argument faux pour le consommateur. Ils l’ont tourné à leur avantage. L’avantage n’est que pour dégager du fric.

Le Nesquik de mon enfance contenait assez de cacao pour que ma mère ajoute une cuiller de sucre dans notre tasse. La quantité de cacao n’a fait que diminuer au fil du temps en faveur du sucre de de la vanilline, poussant même l’audace jusqu’à écrire sur la boîte « nouvelle recette : encore plus chocolat », alors qu’ils venaient encore de diminuer la proportion de cacao.
Ensuite, ils ont sorti « Nestlé, Le Chocolat », une pseudo variante du Nesquik en plus cacaoté (mais surtout plus chère), qui ne faisait que répéter l’ancienne recette du Nesquik (passée entretemps de 30% à 19,5% de cacao)…
Je peux dire pareil des sirops Teissere (on passe à peu près de 60% à 35% de fruits)

Je cite:  » Il n’y a plus que 16 dosettes de café au lieu de 18 dans les paquets L’Or intense de Carte Noire…  »
L’Or et carte noire sont deux marques distinctes et concurrentes et l’or intense c’est du café moulu en paquetsde 250gr.
Vu les commentaires votre article est bourré de fautes, c’est pas sérieux !!!

Oui c’est vrai que la crème mont blanc au praliné de mon enfance n’a plus rien à voir avec celle de maintenant ! D’ailleurs je n’en acheté plus . Comme beaucoup de produit

Voilà des années que je cuisine avec les tablettes de chocolat noir Nestlé et elles n’ont jamais fait 250g. La plupart des recettes demandent 200g de toute façon.
En revanche pour les danettes je suis d’accord car nous l’avons remarqué plusieurs fois. Nos 4 enfants ne mangent pas les mêmes parfums donc nous achetons 1 ou 2 pack de 16 et ensuite des plaques de 4 et c’est la qu’on remarque la différence de poids….

Ah oui vous êtes tous impressionnants, cet article n’est pas du tout à charge contre les industriels (j’en suis un moi-même)
Vous oubliez juste un détail : ce sont les distributeurs qui font les prix de vente, pas les industriels. Il est même interdit pour un industriel de parler prix de vente auprès d’un distributeur (c’est la loi, même si on fait des préconisations)
Maintenant je vais vous présenter les choses sous un autre angle : le pouvoir d’achat je pense que ça vous parle. Alors oui il y a plein de produits qui ont augmenté, notamment suite au passage de l’euro. mais ce n’est pas le cas pour la grande majorité. Mais le consommateur n’a plus d’argent, et dépense toujours de moins en moins d’argent pour son budget alimentaire (il faut bien se payer les nouvelles technologies). Donc les distributeurs baissent les prix de vente. Donc ils font moins de marge. Enfin, ne vous inquiétez pas pour eux, ils demandent aux industriels de compenser leur baisse de marge
Résultat ? Il fleurit dans tous les rayons ce que l’ont appel des « reset », et ce afin d’enrayer la baisse des prix et donc les demandes de compassion de marge (car oui, un truc de dingue, pour innover et continuer d’avancer les industriels ont aussi besoin d’argent)
Un reset c’est par exemple un changement de packaging, ou un léger changement de recette, qui va permettre de remonter le prix de vente artificiellement (car on repart dans un process de création de produit, vendu au bon prix au démarrage). Donc les industriels trouvent plein d’astuces pour permettre aux distributeurs de conserver leurs marges : baisse de grammage, baisse de la qualité (mais on aime pas trop se tirer des balles dans le pied, si le conso n’aime plus il change… Vous non ?), etc… Charge aux distributeurs de baisser leurs prix de vente à l’occasion
Bref c’est un exemple parmi tant d’autres, mais je suis entièrement conscient que certains industriels truandent aussi, pas de doute là dessus, mais pitié ne mettez pas tout le monde dans le même bateau
Et pour les différences de grammage sur un même produit (la fameuse tablette de chocolat dont vous parlez), vous pouvez tous avoir raison : pour éviter que les enseignes se tirent la bourre sur la baisse des prix, les industriels ne proposent pas forcément les mêmes produits à toutes les enseignes : une enseigne peut vendre des tablettes de 250g, une autre des tablettes de 205g
Mais permettez moi de vous dire que cet article est à prendre avec beaucoup de pincettes, ce n’est qu’une facette partisane qui est exposée, c’est tout le problème quand on parle d’une chose qu’on connait au final très mal

bonsoir Mathieu,
merci pour votre commentaire, nous sommes tous des consommateurs et c’est en discutant que l’on peut informer et faire des choix.
vous pouvez partager vos connaissances et experiences avec plaisir.

on arrive bien à vous faire croire que vous êtes en démocratie…la démocratie c’est le peuple qui écrit lui-même les mois auxquels il se soumet avez-vous écrit la constitution ou bien une loi quelconque ?

et que dire des produits liquides dont on a besoin que d’une goutte mais quand on appuie pour l’utiliser il en sort une grande quantite maniere d’en consommer plus que prevu et les shampoings par exemple on en fait des contenants tres lisses qui glissent entre les mains ce qui fait qu’une fois sur deux on les fait tomber au risque qu’une bonne partie d’echappe si le contenant ne s’explose pas ce sont toutes des petites combines qui font qu’on consomme plus qu’on le devrait faites-en l’experience

Pourquoi est ce que tous ces fabricants se gêneraient? les gens se ruent sur leurs produits et sont toujours persuadés que c’est moins chers. La même chose pour ceux qui vont chez MacDo parceque on mange  » pour pas chers ». Ils ont toujours pas compris que chez le petit du coin qui fait ses hamburgers avec des produits Frais et locaux, c’est moins chers. Bref, ça marche, ils continuent, il vont pas s’en priver.

Il suffit de regarder la qualité de ce site web pour voir qu’il n’est pas sérieux!!
Les personnes qui le maintiennent sont le même genre que ceux qui croient que l’attentat du 11 septembre était un « inside job »
Ceux qui leur font confiance ont probablement le même niveau intellectuel que l’auteur de l’article, vu le nombre de fautes, LOL

Pour ce qui est des princes au goût chocolat pfffff quelle déception ! Il n’y a presque plus de chocolat à l intérieur,cela m’a fortement marqué car avant cela dépassait généralement d un côté et j adorais ça. Ici plus rien et en goût malheureusement plus le même.et ne parlons même pas des princes vanille que je mangeais par paquet entier et qui sont tellement sucré aujourd’hui qu’ils en sont devenus immangeables
Les produits vaisselles de dreft avaient joués sur la quantité aussi à un moment. Quand les produits étaient en promotion, au lieu de 1500 me vous aviez 1400 ml et au lieu de 1000 ml il n en restait 900 ml.
Les yaourts pareils quantité moindre et qualité moindre également. C’est comme le lait; petite ( enfin même un peu plus grande ☺ ) je achetais les petits berlingots de lait joyvalle qui étaient carrés avant et pas avec le même goût que maintenant. Tout est question de bénéfices, marketing et de packaging. Et ceux qui estiment que rien n a changé feraient bien d être plus observateurs

Laisser un commentaire

*