Les pratiques mafieuses de l’industrie du sucre américaine !

usa-sucres

LES 365 JOURS DE L’ANNEE EN SUFFISENT PLUS POUR DENNONCER TOUS LES CAS DE TRICHE, MENSONGE, MANIPULATION, ARNAQUES DANS LE MONDE ALIMENTAIRE….

QUAND L’ARGENT NE RIME PAS AVEC SANTE…  A VOUS DE PAYER LES FRAIS SOUVENT AU PRIX DE VOTRE VIE

Les pratiques mafieuses de l’industrie du sucre américaine

Il y a plusieurs façons de « liquider » des gens sans avoir directement de sang sur les mains. Vous pouvez opter pour la méthode classique : le tueur à gages.

Vous pouvez également opter pour une méthode plus retorse : corrompre des scientifiques pour qu’ils taisent les graves dangers sur la santé de l’aliment sur lequel repose tout votre fonds de commerce. Et même mentir sur ses prétendus bénéfices.

Ni une ni deux, les autorités officielles prendront pour argent comptant les mensonges de ces scientifiques, considérés d’ordinaire comme probes. Et les consommateurs l emboiteront le pas sans souci.

C’est exactement ce qu’a fait à partir des années 1960 la Sugar Association, le plus grand groupe commercial américain de l’industrie sucrière.

Le Journal of the American Medical Association, la revue de référence dans le monde médical américain, plus habituée aux dernières avancées scientifiques qu’aux révélations de scandales, a publié le 12 septembre dernier un « communiqué spécial » que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien en bas de ce mail [1].

Si vous ne lisez pas l’anglais, je vous résume le contenu de ce texte d’une quinzaine de pages : il révèle le véritable système de corruption mis en place par l’industrie sucrière pour masquer les effets désastreux du sucre sur la santé, en ciblant par exemple, comme seul et unique facteur de risque cardiovasculaire, les graisses saturées. Autrement dit… le cholestérol.

Le moyen ? Le trucage des publications de résultats d’études scientifiques sur l’impact d’une consommation excessive de sucre dans les risques de surpoids, de diabète et de maladies cardiovasculaires.

Un vrai roman d’espionnage ! Avec des victimes bien réelles : combien d’Américains, aujourd’hui encore et plus que jamais, sont obèses et consomment pléthore de boissons sucrées et d’aliments truffés de sucres ajoutés en croyant qu’ils ne leur procurent que « santé et vitalité »… comme une campagne ayant coûté plusieurs millions à la même compagnie commerciale l’a claironné il y a cinquante ans.

Au fond, le principe est le même que celui du tueur à gages : quelqu’un d’autre que le commanditaire appuie sur la gâchette. Sauf qu’ici les victimes sont infiniment plus nombreuses.
 

SOURCE

Sources :

[1] Sugar Industry and Coronary Heart Disease Research

[2] Robyn C. Miranda, Donald W. Schaffner. Longer Contact Times Increase Cross-Contamination ofEnterobacter aerogenesfrom Surfaces to Food. Applied and Environmental Microbiology, 2016; AEM.01838-16 DOI http://aem.asm.org/content/early/2016/08/15/AEM.01838-16

[3] Study links intelligence and chess skill

SANTE NATURE INNOVATION

Laisser un commentaire

*