Alerte sur les lingettes et laits de toilette pour bébés ! 94% de ces produits dangereux !

bebe-lingette-danger

COMME A CHAQUE FOIS.. DES ANNÉES PLUS TARD LA CONFIRMATION DES PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX POUR LES BEBES ET LES GRANDS !

COMMENT SOMMES NOUS ARRIVES AU POINT DE CROIRE ET METTRE EN DANGER NOTRE VIE ET CELLE DE NOS ENFANTS A CAUSE DES PUBLICITÉS, DU PLUS PRATIQUE ?…

LES MALADIES NE CESSENT DE PROGRESSER… LA TERRE MEURT CHAQUE JOUR.. ET NOUS AUSSI…

RÉAGISSONS !

94% de ces produits, testés par l’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir, se révèlent dangereux pour la santé des nouveau-nés.

Les fesses des bébés sont au quotidien exposées à des substances toxiques. Selon une enquête publiée mardi par UFC-Que choisir, la grande majorité des lingettes et laits de toilette utilisés lors de la toilette sont potentiellement nocifs pour les bébés. L’association de défense des consommateurs a fait tester 34 produits grand public en laboratoire. Les résultats, qualifiés d’«alarmants», révèlent que 26 lingettes et six laits de toilette contiennent des produits dangereux pour la santé.

L’organisme souligne également les «facteurs de risque» associés à l’utilisation quotidienne de ces produits. Les lingettes sont souvent appliquées plusieurs fois par jour, parfois sur une peau de bébé irritée. Et le produit, s’il n’est pas rincé, a un effet prolongé par le temps de pénétration.

Des composants nocifs pour la santé

Des allergènes ont ainsi été retrouvés dans 14 produits, «avec un record pour les lingettes Eco de la marque Naty». Le phénoxyéthanol, «un conservateur aux effets toxiques pour le foie», a, lui, été détecté dans 14 lingettes (comme les Mixa, Pampers ou Carrefour Baby). En août dernier, 60 millions de consommateurs avait déjà relevé la dangerosité de ce composant «suspecté d’être, à fortes doses, toxique pour la reproduction et pour le développement». L‘Agence nationale de sécurité du médicament avait d’ailleurs proscrit l’utilisation du phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques destinés aux fesses des bébés. Six types de lingettes contiennent, elles, des parabènes, des «conservateurs suspectés d’être des perturbateurs endocriniens interférant avec le système hormonal».

L’association considère que certaines de ces substances, dissimulées sous un étiquetage faussement rassurant du type «hypoallergénique» ou «Testé sous contrôle dermatologique», sont susceptibles d’agir aux stades précoces du développement de l’enfance. «Au final, seuls deux produits sont exempts des substances recherchées: les lingettes Natural caresse de Bébé Cadum et le lait de toilette Natessance.»

L’eau et le savon conseillés

UFC-Que choisir appelle les parents à éviter ce genre de «facilités cosmétiques» et estime que l’eau et le savon restent «la solution la plus sûre». L’association presse la Commission européenne de renforcer la réglementation sur ce type de produits destinés à un public particulièrement vulnérable. Enfin, elle exige que les fabricants cessent de recourir à ces substances dangereuses.

source

que choisir

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/10/23/21432-alerte-sur-lingettes-laits-toilette-pour-bebes

Laisser un commentaire

*