Prix Nobel de littérature au chanteur américain Bob Dylan… la vérité sur le Prix Noble et le pacte avec Satan !

prixnobel

BOB DYLAN, JOHN LENNON ET TOUS LES AUTRES ….

QUAND LE PACTE AVEC LE DIABLE EST FAIT… ILS DEVIENNENT RICHES ET CÉLÈBRES… MAIS A QUEL PRIX ? ET APRÈS ?

MALHEUR A CELUI QUI VEUT FAIRE UN PACTE AVEC LE DIABLE ….

ET POUR L’INVENTEUR DU PRIX NOBEL ? OU INVENTEUR DE LA  DYNAMITE ET DE MILLIONS DE MORTS….

QUAND L’HISTOIRE DES LIVRES ET DES MÉDIAS NE DISENT PAS LA RÉALITÉ DES CHOSES… CAR LA RÉALITÉ EST SOUVENT MOINS JOLIE A VOIR…

 

Alfred Bernhard Nobel a vu le jour à Stockholm au sein d’une famille d’industriels et de chercheurs en 1833 et il est mort à San Remo en Italie à l’âge de 63 ans. Si son père est l’inventeur du contreplaqué , la fortune des Nobel a pour origine l’armement et notamment les mines. Alfred Nobel va donc suivre tout naturellement la voie familiale et s’intéresser, lui aussi, à la chimie des explosifs .

Il n’a que 17 ans lorsqu’il vient étudier à Paris sous la direction de Jules Pelouze , chimiste réputé et collègue d’Ascanio Sobrero qui vient de mettre au point la nitroglycérine , un explosif bien plus puissant que la poudre à canon employée jusqu’alors mais dangereusement instable.

De retour en Suède, Alfred Nobel va focaliser toute son énergie sur cet explosif révolutionnaire et très prometteur en terme de profits qu’il veut rendre plus sûr, plus maniable et facile à transporter. Au cours de ses recherches, plusieurs explosions vont endommager l’usine familiale. La plus violente d’entre elles entrainera la mort de cinq personnes dont son frère cadet.

Quelques années plus tard, en 1867 , Nobel parvient à mettre au point un explosif puissant en mélangeant de la nitroglycérine à un corps absorbant et inerte, de la terre diatomacée, qui le rend solide et facilement transportable. De plus, la déflagration ne peut être obtenue qu’à l’aide d’un détonateur.

L’invention baptisée Dynamite va accroître plus encore la fortune d’Albert Nobel car elle devient un outil indispensable dans tous les grands chantiers de travaux publics qui s’ouvrent à l’époque partout dans le monde, construction de routes, percement de tunnels ou de canaux, exploitation de carrières sans oublier une utilisation militaire particulièrement meurtrière qui va bientôt ternir l’image d’Alfred Nobel faisant de lui un sinistre marchand de mort dont l’invention est capable de faire bien plus de victimes que nulle autre arme.

Pour contrer cette image négative et un peu plus d’un an avant sa mort, Nobel modifie son testament léguant l’intégralité de sa fortune pour la création d’un prix qui portera son nom et récompensera des personnes ayant apporté le plus grand bénéfice à l’humanité et ce dans cinq domaines : Paix ou diplomatie, Littérature, Chimie, Physiologie ou Médecine et Physique. Le Prix Nobel est né.

 

Laisser un commentaire

*