SE DÉBARRASSER DES VRAIS CAUSES DES CARIES !

carie

On pense communément que ce sont les sucreries qui sont les principales causes des caries mais en fait cela va bien plus loin que ça. D’après les Paléoanthropologues, nos ancêtres du Paléolithique avaient rarement des caries. A cette époque, nous étions chasseur-cueilleurs, nous ne nous nourrissions que de ce que nous pouvions cueillir ou chasser. Au début du néolithique, le nombre de caries retrouvé a fortement augmenté. C’est à cette époque que l’agriculture basée sur l’élevage et la culture des céréales a commencé.

Même si les céréales ne sont pas des sucreries, et même si elles n’ont pas le goût sucré, elles se transforment pourtant en sucre dans notre bouche. Ce processus est une pré digestion déclenchée par une enzyme, l’alpha-amylase. Le sucre ainsi libéré va ensuite nourrir des bactéries dans la bouche (la première bactérie responsable s’appelle Streptococcus mutans) qui vont fragiliser l’émail et faire apparaître à terme les caries. Mais attention, ce processus n’est pas le même pour tous car il dépend de la composition de notre flore bactérienne buccale, cette dernière étant elle-même déterminée à la naissance (les enfants nés par césarienne ont une flore buccale plus fragile) et via le mode de vie (en introduisant des objets dans sa bouche, l’enfant modifie sa flore bactérienne buccale). Voilà pourquoi certaines personnes ont plus facilement des caries que d’autres. Un moyen simple de limiter les risques consiste à manger moins de produits céréaliers, comme le riz, le pain ou les pâtes ou de sélectionner des féculents dont les glucides sont libérés plus difficilement. C’est le cas des lentilles, haricots rouges et blancs, pois chiches, patates douces, sarrasin, etc.

Enfin, concernant le fluor, toutes les études scientifiques indépendantes ont démontré que ce dernier n’avait aucun effet réel sur le risque de caries. C’est incroyable, mais vrai !

 

source

Innovation sante nature

Laisser un commentaire

*