En 2030, 5,5 millions de femmes mourront d’un cancer

cancer-2030

Les cancers augmentent chaque année…

mais rien n’est vraiment fait.. quand on voit que BAYER ET MONSANTO sont maintenant unis !

le destructeur du monde par pesticides et le vendeur de médicaments sont un seul et même groupe!

Les produits chimiques, les chemtrails, la mauvaise nutrition des enfants dès le plus jeune âge, la consommation de tabac …

Des médicaments à tout va !

Le buziness de la mort du peuple ne s’arrêtera pas de si tôt si le peuple ne se prend pas en main !


Hausse et vieillissement de la population dans les pays en voie de développement sont en cause. La transition économique favorise les facteurs de risque plus vite que l’accès à la prévention et au soin.

Cinq millions et demi de femmes mourront d’un cancer chaque année dans le monde à l’horizon 2030, soit une hausse de 60% par rapport aux 3,5 millions de femmes décédées en 2012 (14% de l’ensemble des décès de femmes). Telles sont les sombres prévisions d’un rapport de la Société américaine du cancer avec le soutien du laboratoire pharmaceutique allemand Merck KGaA, présenté mardi lors du congrès mondial contre le cancer, qui se tient cette année à Paris.

En cause, l’augmentation et le vieillissement de la population dans les pays en voie de développement, a expliqué Sally Cowal, représentante de la Société américaine du cancer, plaidant pour que davantage d’efforts soient faits en matière d’éducation et de prévention. Face à une transition économique rapide, qui s’accompagne d’une urbanisation rapide et d’une mondialisation des comportements, les pays à faible revenus sont de plus en plus confrontés aux mêmes facteurs de risque que les pays riches (inactivité physique, mauvaise alimentation, obésité, et certains comportements reproductifs comme le fait d’avoir son premier enfant tardivement). Mais les habitants de ces pays ne bénéficient pas du même accès à la prévention, au dépistage et au soin que les pays riches. Ainsi, relève le rapport, 30 pays d’Afrique et d’Asie du sud-est ne disposent pas de services de radiothérapie.

L’exemple des cancers gynécologiques

Les cancers du sein (522.000 décès de femmes en 2012) et du poumon (491.000 femmes tuées) sont les deux premiers chez les femmes. Or beaucoup pourraient être évités, souligne le rapport de la Société américaine du cancer. Ainsi, le tabac serait à l’origine de 80% des cancers du poumon aux États-Unis et en France, et de 40% en Afrique subsaharienne; autre facteur de risque de cancer du poumon, la pollution intérieure, en particulier la cuisine et le chauffage charbon de bois qui, toutes pathologies confondues, tueraient 1,6 million de femmes par an (données de 2010). Quant au cancer du sein, le nombre de nouveaux cas diagnostiqués chaque année pourrait être de 3,2 millions de femmes en 2030 (contre 1,7 million par an actuellement), selon une autre étude publiée dans la revue The Lancet. Le cancer du sein illustre les inégalités d’accès au dépistage et au soin, rapporte la revue, avec une importante différence de survie: 80% dans les pays riches, contre 50% en Afrique du Sud ou en Inde. Le nombre de cancers du col de l’utérus, lui, pourrait bondir de 25% avec plus de 700.000 nouveaux cas par an «principalement dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire», explique la revue.

Le cancer du col de l’utérus (266.000 morts par an, dont 90% dans les pays en développement) est un exemple frappant des inégalités face au cancer: la simple vaccination contre le papillomavirus humain est à même d’éviter la survenue d‘une bonne part d’entre eux, et les autres pouvant être dans la plupart des cas repérés assez tôt si un suivi gynécologique est organisé. Le traitement précoce permet de prévenir jusqu’à 80% des cancers du col dans les pays, estime ainsi l’Organisation mondiale de la Santé. Mais dans beaucoup de pays à faible revenus, ni l’une, ni l’autre ne sont accessibles, et la maladie n’est souvent identifiée qu’à un stade trop avancé.vv

source

http://sante.lefigaro.fr/article/en-2030-5-5-millions-de-femmes-mourront-d-un-cancer

Laisser un commentaire

*