Le formaldéhyde reconnu cancérigène mais autorisé dans les vaccins !

forfenan-formaldehyde-vaccins

Le formaldéhyde reconnu cancérigène mais autorisé dans les vaccins !

A quand une cohérence des choses ? une vraie vérification neutre des produits de santé ?

Quand des milliards sont en jeu.. la santé du peuple n’a plus aucune valeur…

la maladie enrichit les industriels !

 


 

Tenez, encore une contradiction lourde du système de santé actuel : le formaldéhyde, un composé hautement cancérogène a été interdit dans un produit dentaire alors qu’il est toujours utilisé dans des centaines de millions de doses de vaccins injectés chaque année. Ceci nous rappelle l’interdiction du criminel Mediator© en Allemagne, mais pas en France. L’interdiction du mercure dans les locaux industriels, mais largement mis en bouche, car entrant dans la composition des amalgames dentaires… Voici encore une autre contradiction : alors que la valeur limite d’exposition professionnelle du mercure et des composés inorganiques bivalents du mercure, y compris l’oxyde de mercure et le chlorure mercurique VLEP sur 8 heures est de 0,02 mg/m3 d’air, alors que nombre de personnes hébergent plusieurs grammes de mercure dans leur bouche ; et les autorités sanitaires trouvent cela tout à fait conforme aux normes !

Tout cela est présenté comme parfaitement logique et raisonnable jusqu’au prochain scandale sanitaire…


Formaldéhyde cancérogène [suite] : de nouveau, deux poids, deux mesures… Lire ici un courrier des plus intéressants envoyé cette année aux dentistes par le fabricant Septodont qui dit avoir pris la décision de retirer du marché à titre de précaution le produit Forfenan, qui était d’usage dans les traitements de racines parce que son rapport bénéfices-risques a été réévalué, en accord avec l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM)… Le laboratoire  prend soin de rappeler que la classification du formaldéhyde (classé cancérigène depuis déjà 2004) a en fait été revue et durcie en janvier 2016. Septodont précise avoir identifié « un signal concernant la carcinogénicité associée à la présence de formaldéhyde dans FORFÉNAN » après qu’une étude ait révélé une diffusion locale du produit qui pourrait être associée à une diffusion systémique dans le reste du corps. Le labo conclut que « Le rapport bénéfice-risque étant désormais considéré comme défavorable, même si aucune donnée de sécurité n’a été rapportée par le système de matériovigilance, le laboratoire SEPTODONT a pris la décision, à titre de précaution, de retirer le produit du marché et d’en arrêter la production. » Les dentistes qui auraient encore des stocks dudit produit sont priés de ne plus les utiliser et de les retourner au labo. Mieux, ils doivent même signer une sorte de déclaration pour assurer qu’ils n’ont vraiment plus aucun flacon dudit produit. 

Mais pendant ce temps :

– Le formaldéhyde reste allègrement présent dans une majorité de vaccins (injectés donc, et non ingérés !), y compris dans ceux administrés de façon répétée dès les tous premiers mois de vie…

– Le formaldéhyde reste présent dans les vaccins obligatoires (dont celui de la polio) et ce, alors qu’aucune loi ne peut éthiquement imposer l’administration forcée de produits cancérigènes certains, dont la classification de dangerosité vient encore d’être renforcée en 2016. Bien au contraire, des dispositions élémentaires situées au niveau constitutionnel et au niveau du Code Civil protègent le droit à l’intégrité physique et également commandent d’agir en bon père/bonne mère de famille « normalement prudent(e) et diligent(e) ».

– TOUS les vaccins (dont ceux contenant du formaldéhyde) restent depuis toujours, contrairement à une majorité de médicaments d’ailleurs, dispensés de tests de leur potentiel cancérogène et mutagène, c’est-à-dire de leur aptitude à pouvoir causer ou favoriser un cancer et des mutations d’ADN susceptibles de donner lieu à diverses malades graves. 

Si vous aussi, tout cela vous écœure et vous révolte, si ce genre de contradiction vous fait hurler, alors surtout, partagez cette info, faites-le savoir partout car ce genre de scandale ne peut perdurer QUE par la seule ignorance du grand public. Si les dentistes n’ont plus le droit d’utiliser ces produits qui contenaient eux aussi de soi-disant « toutes petites doses » de formaldéhyde cancérigène, il est ubuesque que des parents soient poursuivis au tribunal pour avoir notamment voulu soustraire leurs enfants à pareils poisons dans les vaccins…. RÉVEILLONS-NOUS, il y a vraiment urgence !!

source

http://www.lelibrepenseur.org/formaldehyde-dentaire-ou-vaccinal-deux-poids-deux-mesures-et-un-futur-scandale-en-perspective/

Initiative citoyenne [Belgique]

Laisser un commentaire

*