bon week end ou pas ?

 

 

En général, tu le sais dès le Vendredi quand tu vas passer un Week end de merde. Moi je l’ai su dès que je suis sorti de ma putain de voiture pour aller à Aldi (arrête il donne un chèque de 6e et si tu fais les yeux doux à la caissière tu ne paies pas ton carton de lait fraîchement périmé, comme dirait Georges « What Else ? » !). Sur le parking, une grosse fille fanée est venue me voir, elle devait peser dans les 100 ou 110 kilos. Elle était attifée d’une sorte de drap avec de tout petits yeux. C’est tout ce qu’elle avait de petit d’ailleurs. Elle m’a balancé son prénom, j’en avais totalement rien à foutre. Tous ce qui m’importait c’était claquer ce foutu coupon réduc et me barrer vite fait de ce cloaque de merde, forcément il y a que ce magasin qui donne des réducs étant condamner à fermer prochainement, donc la populace, attirer comme des vautours sur la charogne, court chercher le cubis pour passer une journée agréable après avoir travaill… euh chômer, normale..
La meuf, comme si on était pote depuis Octobre a commencé à me baragouiner qu’elle habitait trop loin , que son sac était trop lourd, je n’ai pas eu besoin de me pencher pour voir ce qu’il y avait dedans, rien qu’à sniffer son haleine, je savais que la moindre flamme à 2 kilomètres alentour pouvait faire flamber la ville entière, elle s’est aussi plaint de ses pompes qui lui faisait souffrir « ses petits petons » qu’elle a dit, petons, qui à vu d’œil, même si je ne suis pas physionomiste, devaient faire du 46/47, la meuf portait un genre de mocassins spécial « mariage turque » surmontés de talonnettes ( on en reparlera plus loin) . Aouf: « Humanité tu m’as toujours débecté! » telle était ma devise mais là je me suis dit allez fais une bonne action, sois HUMAIN, c’est là que j’ai commis une erreur, une grosse, comme ma copine du parking. La femme est montée dans mon C4 2010 de chiotte à moitié amochée par une salope qui s’est barrée sur le parking de Lidl après avoir fait une marche arrière qui restera dans toute l’histoire du pilotage, aussi régulier qu’Ayrton Senna après avoir bouffé le mur, devant tant d’incompétence, même moi j’ai applaudi à la vue de ma vitre arrière pétée, mon coffre qui s’ouvrait tout seul à distance et la rayure de 25 cm sur l’aile gauche. Autre jour, autre malheur, revenons à nos moutons, enfin ma moutonne…
Soyons précis, le physique je m’en fous mais la gonzesse n’était pas ce qu’on peut appeler une gravure de mode. A la limite de la déchirure, sa robe avait du mal à la contenir toute entière. La classique overdose de chocolats couplés au Mc Do quotidien, fatal. Les yeux jaunes qu’elle avait, me faisait dire, que même sans avoir fait médecine, elle ne voterait pas aux prochaines Présidentielles. J’ajoute qu’elle se déplaçait sur des talons si hauts qu’on aurait pu les confondre avec des échasses . Quand elle est montée dans la voiture, elle m’a fait penser à une grue couronnée qui aurait forcée sur l’alcool. Putain ça tanguait grave à bâbord. J’étais oppressé comme Anne Franck dans sa maison de campagne dans les pays de l’Est !
Elle a commencé à me raconter sa vie de merde alors que je n’avais même pas mis ma ceinture, j’ai fait semblant de m’y intéresser alors qu’il faut que je l’avoue ici, j’en avais strictement rien à bramer, mais qui n’a pas de problème en ce moment dans ce monde de merde? Bon elle, c’était le classique: mari alcoolo sans travail avec la ribambelle de crédit Cofidis et les huissiers qui te courent au cul, deux fils en échec scolaire total et une fille prête à tapiner à Boulogne mais quand elle m’a montré la photo de l’engin, j’ai compris que même ça, ça allait être difficile, bref la vie de 15 millions de bons citoyens Français! Après 1km elle me sort un bon vieux : « Faut arrêter le négatif, la vie peut être belle BORDEL! Tu crois pas ? ». Certes, certes, avec moins d’odeur d’alcool , tes postillons dans ma gueule et sans ton délire de psycho obèse dans ma bagnole peut-être..Au bout de 4 kilomètres j’ai commencé à tourner en rond façon Blair Witch mais sans la caméra et j’ai clairement vu qu’elle se foutait de ma gueule quand elle a dit 15 fois bonjour au même clodo qui ne comprenait rien à la machination infernale que cette enfoirée était en train de manigancer, de me manigancer.. Alors je lui ai demandé où elle habitait exactement, la réponse a fusé : « Oh ben en fait, si on pouvait squatter chez toi ça m’arrangerait, mais pas longtemps hein.. ». J’ai pilé sec, et j’ai demandé à la Lady GrasGras de descendre, elle et son sac qui aurait fait passer un Djihadiste pour un jeune Boyscout. Voilà, bilan de la B.A : 1 h en l’air pour avoir voulu rendre l’humanité plus humaine, et je peux te dire que mon crédit, concernant l’humanité était déjà bien entamé, j’ai liquidé le stock qu’il restait pour les 20 prochaines années ! Merde , c’est quoi ce monde où tu ne peux pas claquer ton coupon réduc peinard un vendredi pourri? Bon week end à tous..

Laisser un commentaire

*