ANALYSES CHEMTRAILS

Plusieurs laboratoires privés ont détéctés des filaments de substances cancérigènes lors des prélèvements  : 
Photo

  • des sels de barium
  • des microparticules d’aluminium
  • du dibrométhane (Ethylene dibromide EDB)
  • des streptomyces
  • des entérobactéries
  • du serratia marcescens
  • du thorium.9 radioactif
  • Certains Virus
  • certains produits Radioactifs

ainsi que de nombreuses nanoparticules et des fibres colloïdales difficilement identifiables et variables en fonction des opérations.

Ces particules se maintiennent 2 ans dans l’atmosphère puis retombent au sol et s’infiltrent dans tout, sols, organismes, végétation, eaux, etc….

MAIS LE DANGER NUMÉRO 1 EST DE DIMINUER NOS DÉFENSES IMMUNITAIRES

Observations : Les polymères (filaments) issus des chemtrails fabriqués en laboratoire par les géo-ingénieristes est un organisme vivant composée de bactéries et de matières synthétiques (entres autres) qui réagit suivant la température, se développe et se multiplie au contact de l’air et de ses composants (l’hygrométrie est l’élément essentiel qui les maintiennent en vie) . Mis sous pli aluminium à l’abri de la lumière dans un frigo, cette matière reste en hibernation, donc ne meure pas. Dans un bocal fermé à température ambiante, elle se rétracte, perd son élasticité, se vide de ses molécules d’eau et se dessèche en laissant apparents quelques micro fibres dures inertes agrippées à son support. Dans un bocal d’eau sucré avec une brindille, les fibres de polymères fondent et se reforment. Le bois de la brindille, étant une matière vivante, qui même coupé évolue car est, en particulier, très sensible à l’humidité. C’est un matériau  » hygroscopique « . Le polymère agit et réagit de la même façon, il développe très rapidement des ramifications autour de la brindille et se comporte comme un parasite jusqu’à former un genre de cocon blanc fibreux. Dans l’eau, des polymères se forment également jusqu’à créer un tapis de fibres blanchâtres au fond du bocal en moins de 2 mois.

 

 

Photo

Extrait rapport Dr Laibi :

Aux États-Unis, le Dr Hildegarde STANINIGER, toxicologue industrielle du Massachussetts Institute of Technologies, a établi un lien direct entre des filaments aéroportés prélevés à la suite d’épandages d’avions au Texas et les MORGELLONS, maladie de peau émergente trouvant son origine par la présence de nano-robots se développant dans le corps de ses patients.

Voir également : Institut CARNICOM, Dr Michael WRIGHT, Dr Rahim KARJOO

En France, les organismes nationaux d’analyses de l’air et de l’eau ne mesurent pas les taux d’aluminium mais aussi de baryum et de strontium de manière systématique et officielle.

Seules des analyses diligentées par des particuliers sous contrôle d’huissier fournissent des informations. À titre d’’exemple, en 2014, une augmentation de 800% du taux d’aluminium et de 100% du taux de baryum en six moins a pu être constatée dans de l’eau de pluie prélevée dans un commune du Doubs.

Le Laboratoire ANALYTIKA, partenaire de l’ADEME et de la région PACA et agréé auprès de la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence, a conclu dans ses rapports que les filaments aéroportés récoltés sous constat d’huissier sont des polymères organiques complexes contenant des composants chimiques de synthèse particulièrement délétères pour le système endocrinien.


Giorgio PATTERA, biologiste italien qui fut pendant 25 ans chef de service à l’hôpital de Parme, a retrouvé dans l’eau de pluie de l’Aluminium, Baryum, Silice, Titane, Quartz. Il a analysé la composition de filaments aéroportés et conclu qu’il s’agit de polymères organiques non biologiques, de synthèse. Voir également : Dr Luca ZAMENGO.

4 https://www.youtube.com/watch?v=I9ylrEPt5XE

5 http://www.acseipica.fr/echange-l-bernard-maire-miserey-salines-25/

6 http://www.acseipica.fr/analyses-de-filaments-tombes-du-ciel-2eme-rapport-analytica/

7 https://www.youtube.com/watch?v=4Ju1E7EA0Bk

 

 

chemtrails – analyses sanguines – verifier vos taux

Photo

http://www.acseipica.fr/nouvelle-analyse-de-sang-pour-le-strontium-tres-haut/

Nouvelle analyse de sang pour le Strontium très haut Publié le 27 juin 2015

Catégories: Actions, Analyses Pas encore de commentaires

Merci à Martine B. pour cette analyse de son sang.

Résultat pour le Strontium : 169,20 µg/l la norme est de 10 à 30 µg/l dans le sérum.

SOURCE http://www.acseipica.fr/


SI VOUS VOULEZ FAIRE VOS ANALYSES SANGUINES AFIN DE SAVOIR VOTRE NIVEAU DE POLUTION ET AFIN QUE L’ON PUISSE MONTER UN DOSSER .. VOICI LES LABORATOIRES, INFOS ET TARIFS

    ENSEMBLE NOUS SOMMES PLUS FORTS !


Chez BIOMNIS :

Pour une analyse compter 42€.

Analyse des métaux lourds possibles : Baryum, Aluminium, Titane, Strontium.

Seul l’Aluminium est remboursé sur ordonnance.

Les résultats sont disponibles sous un délai de 15 jours.

Chez CERBA :

Analyse des métaux lourds possibles :

Titane compter 46€.

Strontium compter 37€.

Seul l’Aluminium est remboursé sur ordonnance.

Baryum compter 44€.

Les résultats sont disponibles sous un délai de 3 semaines.

Votre prélèvement de sang se fait dans votre laboratoire habituel, il s’agit d’une analyse plasmatique.

Prendre contact avec les laboratoires :

BIOMNIS : 01 49 59 16 16

CERBA : 01 34 40 20 20