MONSANTO

Photo

 

 

 L’HISTOIRE DE MONSANTO EN VIDEO ! A VOIR !

Face aux pratiques illégales de géants tels que Monsanto ou Bayer, une courte vidéo qui en dit long.  GLYPHOSATE un tissu de mensonges !!

Comment une Industrie qui vend autant de produits nocifs pour la planète et les êtres vivants dont les humains peut encore s’enrichir chaque jour ?

Que se cache derrière tout ça ?

Vous avez déjà entendu parlé de ses produits dont le RONDUP etc… ?

Comment une Industrie pareil qui veut avoir le monopole sur tous les produits chimiques, les graines, les produits alimentaires, les agriculteurs a encore autant de pouvoir … et tout ça dans le silence le plus total des médias…

Photo Photo

 

CES GRANDS INDUSTRIELS QUI NE SONT LA QUE POUR L’ARGENT !
ATTENTION A VOTRE SANTÉ ! SACHEZ CONSOMMER !

Photo

 

ILS SONT PRETS A TOUT… MÊME A DIRE QUE VOUS POUVEZ BOIRE DE L’HERBICIDE RONDUP SANS DANGER !
MAIS EN DIRECT A L’ANTENNE  … ILS NE LE FONT PAS !!

 

Historique de Monsanto

                        ( propos du site : http://www.combat-monsanto.org/spip.php?rubrique14 )

 
• 1901 John Francis Quenny nomme sa nouvelle entreprise Monsanto Chemical Works, du nom de sa femme Olga Mendez Monsanto.

• 1902 La compagnie se lance dans la production de saccharine.

• 1917 Monsanto commence à produire de l’aspirine.

• 1929 Monsanto rachete la compagnie Rubber Services Laboratories basé à Akron, Ohio et Nitro, Putnam County, West Virginia. Monsanto se lance ainsi dans l’industrie chimique lourde. Nitro sera un de ses centres de production des PCB.

• 1935 Rachat de la Swann Chemical Company, à Anniston Etats-Unis, c’est ainsi que Monsanto Chemical Company se lance dans la production et la vente de PCB

• 1935 Monsanto élargit ses activités à la production de savon et de détergents industriels, elle commence à produire du phosphore.

• 1937 Monsanto prend connaissance des dangers lies à l’exposition aux PCB d’apres une etude du Docteur Emett Kelly, qui dirige alors le service médical de Monsanto.

• 1938 La firme se lance sur le marché du plastique, de nombreux produits en plastique contiennent des PCB.

• 1939-1945 Des scientifiques travaillant pour Monsanto participent au « projet Manhattan » qui aboutira à la production de la première bombe atomique de l’Histoire. Le Dr. Charles Thomas, qui sera plus tard membre du comité directoire, assistera aux tests et à l’explosion de la Bombe A.

• 1949 Accident industriel à l’usine de Nitro, de nombreux ouvriers sont exposés à des produits chimiques contenant de la dioxine.

• 1955 Monsanto rachète les raffineries de Lion Oil et se lance dans la production d’engrais à base de dérivés pétrochimiques.

• 1959 La firme ouvre une nouvelle branche nommée « Monsanto Electronics Co » à Palo Alto, et qui produit du silicone ultra pure pour les industries de pointes. Plus tard, le site de production sera classé « superfund site » par l’Agence de Protection de l’Américaine, c’est-à-dire une zone contaminée par des déchets dangereux à dépolluer en priorité.

• 1959 Monsanto découvre le 2,4,5-T et se lance dans la production de l’herbicide Lasso. L’herbicide de Monsanto, plus connu sous le surnom d’ « Agent Orange », sera vendu à l’armée américaine pour défolier la jungle vietnamienne de 1961 à 1971. L’Agent Orange a été produit par plusieurs firmes dont Dow Chemicals. Il a été reconnu que ces herbicides contenaient de fortes concentrations de dioxine qui a causé de troubles médicaux parmi les soldats américains et continue de d’affecter la santé de la population vietnamienne.

• 1969 Une étude rend public la nocivité de l’herbicide 2,4,5-T, d’après l’Institut National de la Santé révélant que des souris soumises à des doses importantes du désherbant développaient des malformations fœtales et mettaient au monde des bébés mort-nés.

• 1970 Création de l’Agence Américaine de Protection de l’Environnement.

• 1970 La FDA découvre la contamination d’Anniston et de ses environs par les PCB de l’usine de Monsanto.

• 1972 Le Pr Berg réussi à franchir la « barrière des espèces » en combinant l’ADN d’une plante avec un gène issu d’une bactérie.

• 1975 Mise sur le marché du Roundup.

• 1976 Monsanto produit Cycle-Safe, la première bouteille en plastique pour du soda. La bouteille, suspectée de poser un risque cancérigène, sera retirée l’année suivante par la Food and Drug Agency.

• 1977 Interdiction de la production et de la vente des PCB aux Etats-Unis.

• 1978 Ouverte de la Class Action des Vétérans du Vietnam contre les producteurs de l’Agent Orange.

• 1979 Un train de marchandise transportant 70000 litres de chlorophénol déraille à Sturgeon, Missouri. La cargaison venait d’une usine de Monsanto et contenait de la dioxine.

• 1980 Monsanto Débute ses tests en ferme sur la Recombinant Bovine Somatotropin (rBST), ou recombinant Bovine Growth Hormone (rBGH), c’est-à-dire l’hormone de croissance laitière.

• 1981 L’entreprise pharmaceutique G.D Searle & Company obtient l’autorisation de commercialisation de NutraSweet. Ce substitut de sucre avait été refusé par la FDA pour cause d’études suggérant un possible lien entre la consommation du produit et des risques de cancer du cerveau. Searle sera racheté par Monsanto en 1985 pour devenir sa filiale pharmaceutique.

• 1983, les représentants de trois laboratoires, dont Monsanto, annoncent simultanément qu’ils sont parvenus à insérer une construction génétique, en l’occurrence un gène de résistance à un antibiotique, dans des cellules de pétunia ou de tabac.

• 1984 Ouverture du procès « Kemner V. Monsanto »

• 1986 Monsanto est jugé coupable de négligence pour l’exposition au benzène d’un de ses ouvriers à l’usine de Chocolate Bayou au Texas. La firme devra payer 100 millions de dollars de dédommagement à la famille de Wilbur Jack Skeen, mort de leucémie après des expositions répétées.

• 1986 Monsanto dépense 50.000 dollars en frais d’avocat pour empêcher l’initiative (Proposition 65) de l’Etat de Californie visant à réglementer la décharge de produits toxiques prêts de réserves d’eau potable.

• 1987 Class action des Vétérans, Monsanto et les producteurs de l’Agent Orange sont condamnés à verser 180 millions de dollars afin de regler l’affaire à l’amiable. Monsanto avait présenté à ce procès des preuves scientifiques décisives démontrant l’absence de lien entre l’exposition à la dioxine et les nombreux cancers dont souffraient les vétérans. Il sera démontré au début des années 90 que ces études étaient biaisées.

• 1989 Margaret Miller, ancienne chercheuse pour Monsanto, rentre à la FDA.

• 1989 Samuel Epstein révèle dans le Los Angeles Times que Monsanto revend à des coopératives la viande et le lait issus de ses fermes expérimentales sur la rBGH.

• 1990 Greenpeace révèle dans un rapport intitulé Science for Sale, que des scientifiques de Monsanto auraient biaisés des études sur la dioxine afin de conclure à son caractère non cancérigène pour l’homme. Ces études avaient servi de preuves pour débouter les vétérans dans leur action contre l’agent orange.

• 1990 Monsanto dépense plus de 405.000 dollars en frais d’avocats pour faire rejeter la réglementation californienne Proposition 128, connue sous le nom de « Big Green initiative ». Cette régulation visait à interdire l’usage de certains pesticides nocifs pour la santé et l’environnement, dont l’Alachlor de Monsanto.

• 1991 M. Taylor, ancien avocat de Monsanto, devient Numéro 2 de la FDA.

• 1991 Monsanto est condamné à payer une amende de 1,2 millions de dollars pour avoir tenté de dissimuler le déversement d’eaux usagées et polluées dans la Mystic River dans le Connecticut.

• 1992, la Food and Drug Administration publie dans le Federal Register sa réglementation concernant les « aliments dérivés des nouvelles variétés de plantes ».

• 1993 La FDA autorise la mise sur le marché du Posilac de Monsanto, le nom commercial de l’hormone de croissance laitière (rBGH). Le Posilac est le premier produit issu de la recherche transgénique à être autorisé à la consommation.

• 1993 Monsanto dépose le brevet de son premier OGM résistant a l’herbicide Roundup, il s’agit du soja Roundup Ready (RR) et demande une mise sur le marché dès 1994.

• 1995 Ouverte du procès « Abernathy vs Monsanto » pour la contamination de Anniston par les PCB..

• 1995 Shapiro devient directeur de Monsanto, début de la « révolution culturelle » de la firme.

• 1996, la firme de Saint-Louis contribue généreusement à la campagne pour la réélection du président Clinton, lequel rendra hommage à Monsanto dans son discours sur l’état de l’Union, le 4 février 1997.

• 1996 Monsanto est condamné par un tribunal de New York pour pub mensongère sur la « biodégradabilité » du désherbant Roundup.

• 1997 Le journal Seattle Times rapporte des faits incriminant Monsanto pour avoir supposément vendu 6000 tonnes de déchets dangereux à plusieurs compagnies productrices d’engrais. Ces déchets étaient contaminés avec le metal lourd cadmium, que l’on suspecte de causer des cancers, des dysfonctionnements rénaux et neurologiques ainsi que des troubles de la grossesse.

• 1997 Fox News censure un reportage de la journaliste d’investigation Mme Akre sur le Posilac (rBGH) de Monsanto.

• 1999 Après de fortes pressions internationales, et une interdiction de l’ONU, Monsanto décide de ne pas commercialiser des graines contenant le gène « terminator » provoquant la stérilisation des graines.

• 2001 Révélation de la contamination du mais « criollo » mexicain par des gènes RR et Bt de Monsanto, selon un article de I. Chapela et D. Quist paru dans Nature le 29 novembre 2001.

• 2002, 23 février Le jury déclare Monsanto et sa filiale Solutia coupables d’avoir pollué « le territoire d’Anniston et le sang de sa population avec les PCB » (Anniston Star, 23 février 2002). Les dommages et intérêts sont fixés à 700 millions de Dollars.

• 2003 Solutia, la filiale de Monsanto qui produisait les PCB, a été déclarée en faillite, à cause notamment des litiges et dédommagements à verser dans les différents procès pour pollution.

• 2006 The Guardian révèle que le chercheur sur le cancer Sir Doll a travaillé secrètement pour Monsanto pendant vingt ans, comme le prouve une lettre de 1986 de Monsanto qui lui était destinée et qui confirmait le renouvellement de son contrat à hauteur de 1500 dollars par jour.

• 2007 Monsanto est condamné en France pour publicité mensongère sur le caractère biodégradable du Roundup.

Infiltration des administrations

  L’infiltration de l’administration
Qu’est ce que le « pantouflage », ou « jeu des chaises musicales » ?
Comment Monsanto a mis en place un important réseau dans les administrations.

Le cas de Michael Taylor : de membre de la FDA à vice-président de Monsanto.
Comment un ancien avocat de Monsanto est devenu responsable de la régulation des biotechnologies.

Le réseau de Monsanto mis à contribution pour l’homologation de l’hormone laitière transgénique.
Les réseaux de Monsanto : l’exemple de l’hormone laitière transgènique.

Le Canard enchaîné : Des députés UMP ont suivi à la lettre les lobbies pro-OGM.
A l’Assemblée, plusieurs élus ont repris à leur compte certaines « propositions » des fabricants de semences. Mais sans l’avouer.
Un article du Canard enchaîné.

L’USDA élimine le programme de surveillance des pesticides aux Etats-Unis.
Chaque année le National Agricultural Statitics Service de l’USDA, le Ministère Américain de l’Agriculture, conduit des recherches sur les pesticides et les risques associés à l’usage de ces produits chimiques sur divers récoltes.
En pleine augmentation de l’usage de Roundup sur les cultures transgéniques, l’organisme public a décidé d’interrompre sa collecte de données.
Coïncidence ou « lobby discret de Monsanto » ??

Les ministres européens de l’Environnement se prononcent en faveur d’une réforme des procédures d’autorisation des OGM.
Jeudi 5 juin, les ministres européens de l’Environnement réunis au Luxembourg se sont prononcés en faveur d’une réforme de la procédure d’évaluation et d’autorisation des OGM au niveau européen.

OGM et Europe : l’impossible accord !
Le Conseil des ministres européens de l’environnement s’est montré frileux dans ses conclusions sur les OGM. Alors que la population se prononce majoritairement contre, un journal britannique révèle une campagne secrète de la Commission européenne, visant à encourager les Etats membres à autoriser les OGM. L’indécision de l’Europe penchera-t-elle du côté des industriels ?

Un ancien directeur de Monsanto conseille le président Obama !

L’infiltration de l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire par les pro-OGM.
Alors que l’AESA est de nouveau sous le feu des critiques pour son rejet des moratoires contre le MON810 de Monsanto, les Amis de la Terre dénonce l’infiltration de ce comité scientifique européen par des experts acquis à la cause des entreprises de biotechnologie.

Greenpeace : L’AFSSA hors sujet et instrumentalisée !
Paris, le 12 février 2008. Révélé en catimini par voie de presse jeudi matin, l’avis de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) est maintenant public : il estime que le maïs MON 810 ne présente pas de danger pour la santé humaine.

Barroso, l’ami des OGM !

Le Président de la Commission européen, José Manuel Durao Barroso s’est pris une nouvelle claque, lundi 2 mars, sur les OGM : une majorité qualifiée d’États a, en effet, refusé de forcer l’Autriche et la Hongrie à autoriser la culture sur leur sol d’un maïs génétiquement modifié de la firme américaine Monsanto (le MON 810).

Pourtant il persiste à vouloir imposer les OGM aux citoyens européeens…

L’infiltration des instances du Codex Alimentarius

EFSA : Génétiquement pro-OGM
Depuis sa création, l’autorité a reçu des industries agroalimentaires 119 demandes d’autorisation ou de renouvellement d’organismes génétiquement modifiés. Plus de la moitié (69) sont encore à l’étude, tandis que 8 ont été finalement retirées. Elle a donc rendu 42 avis… tous positifs. Qui plus est, adoptés à l’unanimité – le vote se faisant à main levée – des membres du panel OGM présents.

Industriels contre Verts : la bataille du lobbying
Pesticides, OGM, agrobusiness, énergies renouvelables… La fièvre du lobbying monte sur tous les sujets concernant l’environnement, aux Etats-Unis comme en Europe. Depuis l’adoption par l’Union européenne, en 2008, du paquet énergie-climat et à l’approche de la négociation de Copenhague en décembre, le réchauffement climatique et ses conséquences sur les industries concentrent une grande part de l’énergie des groupes de pression du monde entier.

Etats-Unis : Les portes tournantes n’arrêtent pas de tourner

UE : un cas de « portes tournantes » entraîne M. Barroso dans une polémique
Avant même l’entrée en scène officielle de sa future équipe qui vient d’être auditionnée, le président de la Commission Européenne doit déjà faire face à une polémique qui a émergée ces dernières semaines et qui risque de grossir.

« L’Agence européenne de sécurité alimentaire a fait la preuve de son incompétence »
Les experts européens qui ont autorisé la culture de la pomme de terre OGM sont accusés d’être proches des industriels du secteur. L’avis de Gille-Eric Séralini, membre du Criigen.

Bruxelles complaisant avec les OGM ?
L’histoire peut paraitre banale, tant elle devient récurrente. L’affaire des « portes tournantes » qui a récemment ébranlé la nouvelle commission européenne, n’est pas en effet sans nous rappeler le parcours de Michael R. Taylor, actuel directeur de la section sécurité alimentaire de la FDA (Food and Drug Administration) et ancien membre et avocat du groupe Monsanto.

Monsanto mobilise ses amis pour défendre sa luzerne OGM
Les semences de luzerne OGM de Monsanto vont-elles faire leur retour dans les champs américains ? La Cour Suprême des Etats-Unis va se pencher sur la question le 27 avril prochain.

France : Plaidoyer parlementaire en faveur des pesticides
A la veille de l’examen à l’Assemblée nationale, du 4 au 7 mai, du projet de loi Grenelle 2, le rapport « Pesticides et santé », rendu public mercredi 28 avril par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), risque de renforcer l’inquiétude des défenseurs de l’environnement qui craignent que le gouvernement revoit à la baisse ses promesses.

Comment les semenciers tentent d’asservir l’agriculture paysanne
Par un intense lobbying auprès du Parlement, les semenciers profitent du projet de loi sur la modernisation de l’agriculture pour asseoir leur contrôle sur les semences et les plantes.

L’Argentine sur le point de mettre à jour la loi sur les semences
L’Argentine pourrait bientôt modifier sa loi sur les semences afin qu’il soit plus difficile pour les agriculteurs de produire des cultures génétiquement modifiées (GM) sans payer de redevances aux compagnies semencières.

Le Burkina vise la production de 600.000 tonnes de coton en développant le transgénique
Le Burkina Faso, premier producteur de coton en Afrique subsaharienne, a lancé lundi la campagne 2010-2011 avec un objectif de production de 600.000 tonnes grâce à l’ensemencement de 80% des surfaces en coton transgénique.

OGM : le gouvernement cède au lobby des semenciers, estime le PS
Le parti socialiste (PS) a dénoncé mercredi l’autorisation « en catimini » par le gouvernement de la commercialisation d’un maïs OGM et ce, sous la pression des semenciers, affirme le secrétaire national adjoint à l’Environnement, le député du Gers Philippe Martin.

Le ministre roumain de l’Agriculture accusé de conflit d’intérêt sur les OGM
BUCAREST – Plus de 70 organisations de défense de l’environnement, dont le Fonds mondial pour la nature (WWF), ont demandé lundi la destitution du nouveau ministre roumain de l’Agriculture Valeriu Tabara, l’accusant de conflit d’intérêts sur le dossier des OGM.

La présidente de l’Autorité européenne de sécurité des aliments appartient à un lobby industriel
La présidente du conseil d’administration de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) est aussi membre du conseil d’administration d’une association regroupant les plus grandes entreprises de l’agro-industrie.

L’EFSA à nouveau prise dans une histoire de conflit d’intérêt.
Au cours d’une conférence de presse le 29 septembre dernier, José Bové a demandé la démission de Díana Bánáti, présidente du Conseil d’administration de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments

SmartStax : L’Europe va-t-elle autoriser un OGM sans évaluation scientifique ?
Pour évaluer la dangerosité d’un OGM destiné à l’alimentation humaine, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) se contente d’une étude de 42 jours effectuée sur des poulets.

Un demi milliard de dollars pour influencer la politique en matière d’OGM
Selon un rapport publié en novembre 2010 par Food & Water Watch, c’est 572 millions de dollars qui ont été dépensés depuis 1999 par les 50 plus grandes entreprises, qui possèdent des brevets sur l’agriculture et l’alimentation pour mener des campagnes ou organiser du lobby auprès du Congrès en vue de favoriser l’introduction des biotechnologies végétales.

OGM – L’Espagne : l’allié principal des États-Unis et de Monsanto
Des documents rendus publics par Wikileaks confirment ce dont on se doutait : l’Espagne est le principal lobbiste en Europe des OGM de Monsanto et l’allié des États-Unis en Europe sur ce sujet. Le grand quotidien espagnol El Païs a publié ce scandale hier.

Wikileaks : les OGM au menu des diplomates américains en Europe
Il fallait s’y attendre, la fuite des quelques 250 000 documents diplomatiques sur le site Wikileaks révèle certains aspects de la politique environnementale américaine … et européenne !

ROUMANIE : CHEVAL DE TROIE DES OGM DANS L’UE ?
la transformation de l’agriculture roumaine, comme évoqué plus haut, va vite, très vite, et il n’est pas impossible que le visage de l’agriculture roumaine ressemble, dans vingt ans, à celui des autres pays de l’Union européenne : concentration des terres, agrandissement des exploitations agricoles, exode rural, utilisation de semences hybrides et mécanisation.

Le conseil d’administration de l’AESA accusé de conflit d’intérêt
Une étude du Corporate Europe Observatory (CEO ou Observatoire de l’Europe Industrielle), publiée le 23 février 2011, apporte les preuves des liens entre quatre membres du conseil d’administration de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) et l’industrie alimentaire et agricole, dévoilant une fois de plus de graves conflits d’intérêt dans cet organisme de contrôle « indépendant ».

Argentine – Wikileaks : nouvelles révélations sur le lobby américain pro-Monsanto
Le 10 mars 2011, le quotidien argentin Pagina 12 publiait dans ses colonnes des câbles américains de juillet 2009, diffusés sur wikileaks, démontrant que l’ambassade américaine a pris des positions fortes en faveur de la multinationale Monsanto en Argentine, pour la défendre au cœur d’une controverse scientifique et sanitaire au tour du pesticide Roundup.

Rapport – Comment les multinationales de l’agroalimentaire et de l’agrochimie continuent d’infiltrer l’EFSA
Un rapport de Earth Open Source met a jour une série de graves conflits d’intérêts au sein de l’European Food Safety Agency concernant l’évaluation des pesticides ou la sécurité alimentaire. L’agence européenne serait infiltrée par l’International Science Life Institute, une organisation fondée par les industriels du secteur. Un scandale qui n’a que trop duré…

Lobby de MONSANTO : une loi pour faire taire les lanceurs d’alerte de l’Iowa !
Le site Grist Magazine révèle que Monsanto « appuie financièrement » un projet de loi anti-lanceurs d’alerte dans l’Iowa. Si le projet de loi est adopté, il deviendra illégal de produire des reportages en caméra caché à l’intérieur de « tout types d’installations agricoles » et/ou d’obtenir un emploi dans le but d’infiltrer des entreprises.

UE – nouveaux conflits d’intérêts au sein de l’AESA
L’Observatoire de l’Europe des entreprises vient de dénoncer un nouveau conflit d’intérêt au sein du conseil d’administration de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (AESA, ou EFSA en anglais). Le CEO a adressé en conséquence une lettre à la directrice de l’AESA, Catherine Geslain-Lanéelle, et au commissaire européen en charge de la santé et des consommateurs (DG Sanco), John Dalli. Ces conflits d’intérêts nuisent grandement à l’objectivité des avis émis par cette agence.

1,4 millions de dollars en un trimestre : le lobbying coûte cher à Monsanto !
Selon un rapport divulgué récemment, Monsanto aurait dépensé 1,4 millions de dollars au cours du premier trimestre 2011 pour ses activités de lobby auprès du gouvernement fédéral américain.

Quand la diplomatie américaine était au service de Monsanto

29 août 2011

Des documents révélés par Wikileaks montrent que le gouvernement Bush surveillait de près les débats sur les OGM en France.

Roumanie : un Ex de Monsanto devient ministre de l’Agriculture

14 février 2012

Le nouveau gouvernement roumain a obtenu, le 9 février 2012, le vote de confiance du Parlement, ce qui ouvre la voie à son investiture officielle. Mais avec le nouveau ministre de l’Agriculture, Stelian Fuia, se pose la question du conflit d’intérêt…

Conflit d’intérêts : M. Barroso doit prendre les mesures qui s’imposent
Le 9 mai 2012 Mme Diana Banati, Présidente du Conseil d’Administration, vient de démissionner de ses fonctions.En partant, Madame Banati foule tous les principes d’indépendance et toutes les règles de déontologie en acceptant un poste rémunéré à l’ILSI, dont la nature et les émoluments restent inconnus.

Romney, Monsanto et les « portes tournantes » républicaines
Le secret qui entoure le passé professionnel de Mitt Romney, le candidat républicain à la présidence américaine, se dissipe progressivement et fait couler beaucoup d’encre outre-atlantique. Avant de se trouver sur le devant de la scène politique, le jeune Romney, fraîchement diplômé en business de Harvard, travaillait pour un cabinet de conseil de Boston, Bain & Company, lequel avait comme plus gros client…. Monsanto.

MONSANTO bénéficie d’une garantie de $40 millions d’argent public européen !!

« Monsanto Act » : les lobbies font la loi aux USA

OGM et interdictions nationales : Monsanto &Co ont réussi leur coup !
La proposition permettant aux Etats-membres d’interdire certains OGM particuliers, présente dans son dispositif, une énorme faille favorable aux géants des biotechnologies.

Brevetage du vivant

  Comment les géants de l’agrochimie contrôlent les agriculteurs américains
Une étude publiée en février par l’ONG américaine Center for food safety détaille les pratiques agressives des compagnies semencières pour imposer leurs règles. Restriction des droits des agriculteurs, enquêtes et procès font partie du contrat lors de l’achat de semences brevetées.

Monsanto échappe à un procès pour biopiraterie en Inde

22 février 2012

Le Biodiversity Board de l’Etat du Karnataka, organisme en charge de contrôler l’accès aux ressources génétiques et biologiques sur ce territoire indien, a annulé les poursuites contre Monsanto pour biopiraterie.

Pour les agriculteurs, ressemer sa propre récolte sera interdit ou taxé

29 novembre 2011

Le lundi 28 novembre 2011, le Parlement français a adopté une loi réduisant encore plus le droit des agriculteurs à ressemer leur récolte et augmentant leur dépendance aux grands semenciers.

Biopiraterie : Les melons maintenant « invention » de Monsanto
Des recherches récentes menées par la coalition No Patents on seeds ! montrent qu’en mai 2011, la société américaine Monsanto a reçu un brevet européen sur les melons sélectionnés de manière traditionnelle (EP 1 962 578). Les melons ont une résistance naturelle à certains virus et en particulier pour les melons cultivés à l’origine en Inde. En utilisant des méthodes traditionnelles de sélection, ce type de résistance a été introduit chez les autres melons et a été brevetée en tant qu’”invention” de Monsanto.

Introduction à la notion de Brevetage du Vivant.
Vous trouverez dans cet article une rapide introduction aux notions qui vous permettront de comprendre ce qu’est le brevetage du vivant. Vous trouverez aussi des informations sur les Accords des Droits sur la Propriété Intellectuelle (ADPIC) de l’Organisation Mondiale du Commerce ainsi que sur le « biopiratage ».

Les OGM risquent-ils d’accroître la dépendance de l’agriculture vis-à-vis de l’industrie ?
Quels nouveaux rapports entre l’agriculture et l’industrie d’agrofourniture entraîne l’emploi de plantes génétiquement transformées ?
La dépendance de l’agriculteur risque-t-elle de devenir plus grande aussi bien dans les pays du Nord que dans les pays du Sud, pour lesquels les OGM sont souvent présentés comme une innovation prometteuse ?

OGM et Pays du Sud
L’impact du brevetage du vivant sur les Pays du Sud.
Un accroissement de la dépendance du Sud Vis-à-vis des Pays du Nord.

La stratégie de Monsanto pour s’imposer en Amerique du Sud.
Quelle stratégie a utilisé Monsanto pour asseoir son pouvoir économique dans un contexte juridique qui lui était a priori défavorable ?

Porte ouverte au biopiratage par Guy Kastler.
Seules les variétés homogènes et stables des semenciers ont accès au brevet et COV, les variétés paysannes, issues de millénaires de gestion de la diversité par les agriculteurs étant trop vivantes pour se plier aux critères d’inscription. Les paysans ne pouvant plus échanger leurs semences entre eux, ces variétés disparaissent

Le Brésil et l’Argentine entre le marteau et l’enclume du système de brevetage et des ADPIC.
Cet article montre comment les droits de propriété intellectuelle appliqués aux semences, conçus officiellement pour inciter à l’innovation, aboutissent à assurer le contrôle des marchés internationaux par certaines entreprises semencières.
Cet article s’intéresse en particulier à trois grands pays exportateurs de soja GM, les Etats-Unis, l’Argentine et le Brésil. Parmi eux, le Brésil occupe une position particulière car il est le principal Etat exportateur de soja non-génétiquement modifié.

OGM résistant à la sécheresse : découverte ou biopiraterie ?
L’annonce de la future mise sur le marché d’un maïs génétiquement modifié résistant à la sécheresse de Monsanto surprend d’un point de vue scientifique. L’expression génétique de la résistance à la sécheresse d’une plante est un phénomène complexe et encore largement sujet à étude de la part des biologistes. Pourtant Monsanto annonce l’avoir découvert avant tout le monde !

Premières rencontres internationales contre la biopiraterie
L’engouement récent pour les produits naturels, bio voire équitables accélère la consommation d’essences issues de la biodiversité des pays du Sud, selon le collectif Biopiraterie. Un colloque à l’Assemblée nationale a dressé un état des lieux.

Mobilisation à Munich pour sauver le brocoli et la tomate ridée
Agriculteurs, écologistes, ou tout simplement préoccupées par leur alimentation : quelque trois cents personnes ont manifesté mardi à Munich (sud de l’Allemagne) pour défendre le brocoli et la tomate ridée, et contre le brevetage à outrance du vivant.

Un brevet sur “un brocoli coupé” accordé à Monsanto
L’Office européen des brevets valide encore une fois un brevet sur la sélection végétale conventionnelle

Mobilisation européenne contre la course au brevetage des plantes
Les grandes entreprises de semences déposent des centaines de demandes de brevets sur leurs produits. A ce rythme, le patrimoine génétique des plantes pourrait rapidement devenir la propriété d’une poignée d’industriels. Ces dernières semaines, de plus en plus de voix s’élèvent en Europe pour dénoncer ces pratiques.

La recherche corrompue
  Monsanto, des protocoles de recherches très particuliers.
La « méthode Monsanto » de minimisation ou de négation des risques crée par ses produits l’oblige à falsifier ou à modifier des études scientifiques.

La dissimulation du caractère toxique de la dioxine.
L’exemple de la falsification d’études scientifiques sur la toxicité de la Dioxine.

OGM, des études toxicologiques manquant de rigueur scientifique.
L’exemple des OGM. 

Des études biaisées : l’exemple du Roundup.
L’exemple du Roundup.

France : OGM, mettre à plat les intérêts cachés.
L’indépendance de la recherche scientifique vis-à-vis des intérêts privés. Comment les pro-OGM, dont certains membres de l’Association française pour l’information scientifique, se couvrent de l’auréole scientifique pour avancer des intérêts privés cachés.

Monsanto a  » falsifié » des données pour obtenir des autorisations, selon son ancien directeur.
New Delhi – Le débat sur la variété d’aubergine génétiquement modifiée continue de générer un fort engouement. L’ancien directeur général de Monsanto Inde, Tiruvadi Jagadisan, est le dernier à rejoindre la liste des détracteurs de l’aubergine Bt

BELGIQUE – Des chercheurs sanctionnés pour avoir critiqué les OGM
l’université de Leuven a décidé de licencier une de ses chercheuses, Barbara Van Dyck, qui a pris part à la journée de désobéissance civile non-violente, contre le champ de pommes de terre GM de Wetteren.

Deux experts de l’AESA ont caché leurs liens avec l’industrie agroalimentaire !

13 septembre 2011

Deux organisations non gouvernementales, le Corporate Europe Observatory (CEO) de Belgique et le Réseau Santé Environnement (RES) ont révélé aujourd’hui par un communiqué de presse les liens de deux experts de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) avec l’industrie agroalimentaire.

VIDEO : Ce que vous devez savoir sur l’EFSA – en 3 minutes

15 décembre 2011

Ce film d’animation de trois minutes vous permet d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de l’EFSA et dans quelle mesure celui-ci bénéficie à l’industrie agro-alimentaire et à des multinationales des pesticides et des biotech telles que Monsanto, Syngenta, Unilever, Nestlé.

La sécurité des aliments déterminée par des données et des experts liés à l’industrie ?

14 février 2012

L’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) est lourdement critiquée dans un nouveau rapport publié aujourd’hui par Corporate Europe Observatory (CEO) et Earth Open Source (EOS).

La faillite de l’évaluation des pesticides sur les abeilles

9 juillet 2012

Comment des tests d’évaluation des risques pour l’abeille, notoirement déficients, ont-ils pu être utilisés pendant près de vingt ans pour homologuer les dernières générations d’insecticides ?

Polémique sur la toxicité des OGM : ces conflits d’intérêts qui nuisent à la science
La majorité des scientifiques s’exprimant dans les médias contre l’étude du Pr. Séralini ne sont pas spécialistes en toxicologie mais beaucoup présentent également des conflits d’intérêts suffisamment lourds pour remettre en cause leur légitimité.

OGM : comment une étude bidonnée par Monsanto a été validée par les autorités sanitaires
La recherche scientifique menée par Gilles-Eric Séralini sur un OGM de Monsanto a été violemment critiquée dans sa méthodologie. Mais qu’en est-il des tests menés par les firmes elles-mêmes ? Un rapport montre les dissimulations et extrapolations bien peu scientifiques qui accompagnent l’évaluation du seul OGM autorisé à la culture en Europe, le Mon810. Des extrapolations reprises à leur compte sans vérification par les autorités sanitaires européennes.

Analyse toxicologique des OGM : la mauvaise farce des études de l’industrie
Des animaux témoins nourris avec une alimentation contaminée avec des OGM et des résidus de pesticides rendent l’analyse toxicologique d’un colza OGM « non conclusive » d’après le Professeur Séralini et son équipe.

L’Actu de Monsanto

  Le maïs, corne d’abondance de l’américain Monsanto
Depuis que le géant de l’agrochimie s’est recentré sur les semences génétiques, ses résultats ont été démultipliés en quelques années.

OGM : Monsanto veut attaquer l’EFSA en justice
La multinationale américaine Monsanto menace de poursuivre en justice l’Autorité européenne de sécurité des aliments pour avoir publié les données utilisées pour rendre un avis favorable à l’autorisation de commercialisation de son maïs OGM NK603.

Monsanto affirme que son maïs OGM ne sera pas vendu en France en 2012

Le 24 janvier 2012

Le groupe américain Monsanto a réaffirmé mardi 24 janvier qu’il ne vendrait pas de maïs transgénique en 2012 en France, au lendemain d’une action menée par des militants anti-OGM contre un de ses sites et l’engagement du gouvernement d’interdire la mise en culture de ce maïs.

Monsanto à l’assaut du Népal

29 décembre 2011

Le semencier est sur le point d’introduire un maïs hybride au Népal. Pour assurer l’avenir alimentaire de la population ou pour ruiner les paysans ? Controverse.

Le monde à l’envers : Monsanto veut « protéger » les abeilles !

12 octobre 2011

On en rirait presque si ce n’était pas dramatique pour la sécurité alimentaire de tous : Monsanto s’engageant dans la protection des abeilles, quelle ironie !

Monsanto poursuivi pour biopiraterie en Inde

Le 12 août 2011

Le géant américain des semences Monsanto et son collaborateur indien, Maharashtra Hybrid Seeds Company (Mahyco) sont poursuivis pour avoir prétendument volé du matériel végétal autochtone afin de développer une variété génétiquement modifiée connue sous le nom « d’aubergine Bt ». (Bt brinjal)

Monsanto en pourparlers pour renforcer ses liens avec le chinois Sinochem
Les discussions entre les deux entreprises ont été difficiles, puisqu’elles touchent à des enjeux stratégiques pour la Chine.

USA : Monsanto autorisé pour des semences permettant de réduire les zones refuges
Monsanto, dont la filiale française a son siège à Bron, annonce avoir reçu aux Etats-Unis, le feu vert pour vendre des semences permettant de réduire la taille des refuges pour le maïs. Les producteurs trouveront dans un même sac, des semences de maïs modifié et des semences de maïs non modifié.

Monsanto s’allie à BASF pour développer des PGM résistantes au Dicamba
Face à la résistance grandissante des mauvaises herbes au Roundup, Monsanto s’allie à BASF pour développer des plantes génétiquement modifiées capables de résister à plusieurs herbicides. Une fausse solution renforçant l’addiction aux pesticides sans se soucier des risques accrus pour la santé.

Maïs transgénique : Monsanto fait une percée au Mexique
Le gouvernement mexicain a autorisé un premier projet pilote de culture de maïs jaune transgénique, développé par le géant américain Monsanto, une décision fustigée par les organisations écologistes qui craignent pour le maïs local, considéré comme un trésor national.

Les semences et OGM dopent le bénéfice de Monsanto
Le groupe agrochimique américain Monsanto est repassé dans le vert au premier trimestre de son exercice décalé, achevé le 30 novembre, avec un bénéfice net de 6 millions de dollars, conforme aux attentes, tiré par de bonnes ventes dans les semences et organismes génétiquement modifiés (OGM).

Le mariage Gates et Monsanto
La puissante Fondation Bill et Melinda Gates, dédiée officiellement à des projets philanthropiques, vient d’acquérir 500 000 actions de la société Monsanto.

Aliments et animaux génétiquement modifiés (GM) – bilan de l’année
En commençant par la modeste graine de luzerne pour finir avec le saumon atlantique génétiquement modifié, les controverses autour du génie génétiquese sont multipliées et entrechoquées en 2010, et l’année se termine marquée par des incertitudes sans précédent.

Des ennemis pour Monsanto
Les revenus de Monsanto ont baissé en raison de l’arrivée de copies génériques de son produit vedette, le Roundup Ready, l’herbicide le plus utilisé au monde.

Feu vert de Bruxelles au rachat par Syngenta d’une activité de Monsanto
La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a donné son feu vert mercredi « sous conditions » à l’achat de l’activité « semences de tournesol » du groupe américain Monsanto par son concurrent suisse Syngenta.

La mauvaise graine de Monsanto
Dans le Mi-South américain, les fermiers doivent utiliser des moyens manuels afin de limiter l’amarante de palmer (amarantus palmeri) qu’ils surnomment ‘pigweed’ l’herbe à cochon.

Comment Monsanto drague le Sud
Le débarquement de ses sacs de semences dans les décombres d’Haïti a fait polémique. Le géant des OGM serait devenu un expert de la « stratégie de l’humanitaire » pour conquérir de nouveaux marchés. Inde, Burkina Faso, Amérique du Sud : décryptage.

Après une période de croissance, Monsanto connaît des revers de fortune
Le « géant » de l’agriculture biotechnologique Monsanto a connu une succession de revers cette année, poussant les analystes à se demander si sa « série de victoires consécutives » dans la création de cultures génétiquement modifiées (GM) « de plus en plus onéreuses » touche à sa fin, indique cet article.

Résultats financiers 2010 : « Les actions de Monsanto pourraient être les pires actions de 2010 »
Monsanto a annoncé hier (mercredi 6 octobre) ses résultats financiers pour le 4ème trimestre fiscal 2010 soit la période allant du 1er juin au 31 août

La Via Campesina dénonce l’achat d’actions de Monsanto par la Fondation Bill et Mélinda Gates
(Glendive, Montana- 10 septembre 2010) La Via Campesina dénonce l’acquisition par la Fondation de Bill et Melinda Gates d’actions de la compagnie Monsanto.

Monsanto abaisse ses prévisions pour 2010, recul du titre
NEW YORK (Reuters) – Monsanto a fait état mardi d’une estimation de résultat pour l’exercice inférieure aux attentes, sans donner de raison à cette révision, provoquant un net recul de son cours de Bourse.

Eté des OGM : Monsanto installe un discret centre d’expériences dans le Loiret
Lentement mais sûrement, souvent par l’intermédiaire de dirigeants ou de sociétés qui servent de poissons-pilotes, Monsanto quadrille le territoire français pour développer ses activités actuellement interdites

Monsanto et BASF tournent leur attention vers le blé
La Compagnie Monsanto et BASF ont annoncé qu’elles vont mettre au point du blé génétiquement modifié (GM)

Monsanto abaisse ses prévisions de résultats
Monsanto, un des principaux acteurs mondiaux du marché de l’agrochimie et des semences, a revu en nette baisse, jeudi, ses prévisions de résultats en raison de la réduction de son activité herbicides et de la baisse de ses prix face à la pression de la concurrence.

Monsanto supprime 130 emplois à Anvers
Monsanto a annoncé, jeudi, lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire, la suppression de 130 emplois à Anvers.

Monsanto remet en cause ses objectifs annuels
KANSAS CITY (Reuters) – Monsanto publiee des résultats trimestriels inférieurs aux attentes en précisant que la pression de la concurrence rend ses objectifs financiers de plus en plus difficiles à atteindre. Cette annonce a dans un premier temps fait chuter le titre à l’ouverture de Wall Street, avant de se reprendre.

Les pratiques commerciales de la société Monsanto se retrouvent sur la sellette
Une nouvelle pierre dans le jardin de Monsanto. Une enquête de l’Associated Press montre comment le semencier américain évince la concurrence, contrôle des sociétés plus petites et protège sa suprématie sur le marché des organismes génétiquement modifiés aux Etats-Unis.

Le soja OGM résistant au Roundup au cœur d’une enquête judiciaire
Le spécialiste américain des semences génétiquement modifiées Monsanto a annoncé qu’il faisait l’objet d’une enquête du ministère américain de la Justice.

Les pratiques commerciales de la société Monsanto se retrouvent sur la sellette
Une nouvelle pierre dans le jardin de Monsanto. Une enquête de l’Associated Press montre comment le semencier américain évince la concurrence, contrôle des sociétés plus petites et protège sa suprématie sur le marché des organismes génétiquement modifiés aux Etats-Unis.

Monsanto sous les roues de l’Anti-Trust Act ?
Le ministère de la justice américain a décidé d’enquêter sur les monopoles faussant la libre concurrence dans l’industrie agricole [1]. C’est au nom de l’Anti-Trust Act que le gouvernement Obama s’attèle à cette tâche. En tant que leader mondial du secteur des semences, Monsanto est logiquement la première cible.

Monsanto dans le colimateur de l’antitrust
ST. LOUIS, Missouri — Le ministère de la Justice américain enquête sur Monsanto pour savoir si le semencier a violé les lois antitrust en tentant de s’assurer une emprise sur le marché des cultures OGM, a indiqué jeudi la société.

Monsanto creuse ses pertes au quatrième trimestre
Le groupe agrochimique publie une perte de 233 millions au quatrième trimestre, contre 172 millions un an plus tôt. Mais sur l’année, son bénéfice est en hausse de 5% par rapport à l’année précédente.

Monsanto signe un accord commercial avec la société française Cellectis
Selon les termes de cet accord non exclusif, Cellectis développera des méganucléases spécifiquement pour Monsanto qui s’en servira pour obtenir de nouvelles variétés végétales génétiquement modifiées. Monsanto versera un paiement initial de 3 millions d’euros à Cellectis et devrait monter au capital de la société française à hauteur de 1 million d’euros (environ 1% de la capitalisation boursière actuelle) après approbation par l’Assemblée Générale Extraordinaire.

Conférence sur la concurrence : Monsanto sera probablement sur la sellette
La conférence annuelle de l’Organization for Competitive Markets (OCM) qui aura lieu le mois prochain aux Etats-Unis portera sur la concurrence dans les marchés agricoles. Elle abordera probablement ce que certains agriculteurs présentent comme la « mainmise » de la Société Monsanto sur les semences

Monsanto obtient le feu vert pour la commercialisation du maïs Smartstax aux USA et au Canada
La firme agrochimique Monsanto s’associe avec Dow Agrosciences pour commercialiser un nouveau maïs OGM. Leur nouvelle invention, un maïs OGM avec 8 nouveaux gènes insérés, qui répond au nom de SmartStax,

Le Pakistan signe un accord avec Monsanto pour introduire des cultures GM.

Une promesse éternelle : Le récit de la biotechnologie agricole en faveur des pauvres, dix ans après
Ce rapport du Social, Technological and Environmental Pathways to Sustainability (STEPS) Centre au Royaume-Uni indique que, bien que de nombreuses personnes et organisations aient promu les cultures génétiquement modifiées (GM) en tant que technologie « en faveur des pauvres », les expériences que les agriculteurs des pays en développement ont faites des OGM ont été en réalité « mitigées »

Un maïs tolérant à la sécheresse fruit de la collaboration entre Monsanto et BASF
Monsanto et BASF ont révélé le 9 juin 2009 la découverte d’un gène, présent à l’état naturel, pouvant aider le maïs à résister à la sécheresse et permettant ainsi un rendement stable durant les périodes d’approvisionnement en eau restreint.

OGM : Monsanto attaque DuPont
Le spécialiste américain des semences génétiquement modifiées Monsanto a annoncé aujourd’hui avoir attaqué en justice son concurrent Pioneer Hi-Bred International (groupe DuPont), en lui reprochant de ne pas respecter ses brevets sur les gènes de résistance au Roundup, l’herbicide de Monsanto pour les cultures OGM.

L’américain Monsanto échappe à la crise
Le géant mondial, spécialiste de la biotechnologie végétale, affiche au plus fort de la crise économique une santé insolente. Le groupe américain a en effet fait état de ventes en hausse de 36 %, à 11,37 milliards de dollars, au titre de son exercice fiscal clos le 31 août 2008.

Monsanto rachète une compagnie brésilienne de biotechnologie et s’engage vers les agrocarbutants GM. 
Monsanto, le leader mondial des biotechnologies agricoles, a annoncée mardi 4 novembre 2008 l’achat pour 290 millions de dollars des entreprises bresiliennes Alallyx et CanaVialis, deux filiales du groupe Votorantim qui est spécialisé dans l’amélioration technologique des variétés agricoles, avec une prédominance pour la canne à sucre.

Les biotechnologies sont frappées de plein fouet par la crise financière
Fortes consommatrices de capitaux, les entreprises de biotechnologie sont – bien logiquement – les victimes frontales de la pénurie de crédit engendrée par la crise financière mondiale.

La cote de Monsanto s’écroule en Bourse.
Spectaculaire chute de la cotation en bourse de Monsanto, qui recule de plus de 30% en une semaine pour atteindre son cours le plus bas depuis plus d’un an.

Monsanto revoit ses prévisions annuelles en hausse grâce aux semences OGM
Le groupe agrochimique américain Monsanto a relevé ses prévisions pour son exercice 2008 (achevé fin août), grâce aux ventes meilleures que prévu de ses semences génétiquement modifiées et des désherbants qui y sont associés.

La spéculation sur les matières premières affole le monde agricole
La pénurie alimentaire mondiale attire les spéculateurs et provoque une bulle financière sur les prix agricole.
D’après un article du Monde du 24.04.08.

Monsanto’s Harvest of Fear (la récolte de la peur), un article du magazine Vanity Fair.
L’édition d’avril 2008 de Vanity Fair est consacrée aux problèmes environnementaux (« green issue »). Le magazine a réservé un long article de six pages pour dénoncer les méthodes agressives de Monsanto.

Monsanto poursuit sa stratégie monopolistique et annonce l’acquisition du semencier hollandais De Ruiter Seeds, un leader international pour les semences d’espèces potagères.
Le Groupe Monsanto a annoncé, le 31 Mars, avoir signé un accord définitif pour l’acquisition de De Ruiter Seeds Group B.V., une société holding néerlandaise, leader sur le marché des légumes potagers sous-serres.

OGM et Roundup, produits phares de Monsanto, qui double son bénéfice.
La situation financière de Monsanto.
Article extrait du journal Lemonde.fr du 2 avril 2008.

Monsanto va supprimer 1800 postes
Le grand producteur américain de semences, spécialiste des OGM, compte réduire ses effectifs de 8% cette année.

2012 : la plus faible progression des cultures OGM depuis 1996
Le Service international pour l’acquisition d’applications agricoles biotechnologiques (ISAAA) annonce, pour l’année 2012, 170,3 millions d’hectares cultivés avec des plantes génétiquement modifiées (PGM), soit une progression de 6% par rapport à 2011 (160 millions d’hectares). Des estimations très approximatives et proches de la désinformation pour cet organisme de promotion des OGM.